400 millions de dollars volés par Jean Jacques Bouya retrouvés à Dubaï

 400 millions de dollars volés par Jean Jacques Bouya retrouvés à Dubaï

Le Ministre de l’aménagement du territoire et des grands travaux congolais, Jean Jacques Bouya, aurait reçu à Dubaï  plus de 400 millions de dollars américains de la part de l’entreprise chinoise China State Construction.

Le compte concerné a été ouvert dans le petit émirat du Golfe au nom de l’entreprise Visions Jiangsu International, une branche de l’entreprise VRD (Vision Real Developement), gérée par le clan de Jean Jacques Bouya, le ministre congolais des grands travaux du Congo et un des piliers du régime. La plupart des grands projets de travaux publics développés à Brazzaville l’ont été par l’entreprise VRD et un autre groupe, celui là domicilié en Chine, mais qui appartient également à Jean Jacques Bouya

D’après les documents, en possession des opposants congolais, et montrant les liens entre le ministre et les entreprises chinoises qui opèrent au Congo, notamment China State Construcion, des commissions auraient été reçus par Bouya à Dubaï pour 402 millions de dollars.

Cerise sur le gâteau, c’est le retrait en cash de 950,000 dollars effectué pour une protégée du ministre, le 29 décembre 2021, qui a déclenché l’alerte à Dubaï où sans être trop regardant sur les petits arrangements des étrangers domiciliés dans l’émirat, on cherche néanmoins à ne pas passer de lignes jaunes trop grossière. Un peu de liquide pour les fêtes de fin d’année?

Jean Jacques Bouya est aussi soupçonné d’avoir détourné des budgets alloués à la construction du barrage de la Liouesso dans la Sangha, des logements sociaux de l’île Mbamou et surtout de la RN1.Cet argent volé est gardé dans les paradis fiscaux dont les 400 millions de dollars retrouvés dans ce compte offshore de Dubaï.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.