520 candidats à la députation et élections locales du PCT acceptent d’adhérer à la Grande Loge du Congo

 520 candidats à la députation et élections locales du PCT acceptent d’adhérer à la Grande Loge du Congo

Ils sont des milliers à vouloir se lancer dans la course au parlement et aux élections locales de 2022, mais pour le moment 520 ont pris l’engagement d’adhérer massivement à la Grande Loge du Congo dans l’unique espoir que le PCT valide leur candidature. C’est l’une des conditions imposées en coulisses à toute personne qui tient à concourir sous les couleurs du parti au pouvoir.

Vivre au Congo est devenu un paradis sur terre pour les francs-maçons qui bénéficient de tous les avantages socio – économiques grâce à la confiscation du pouvoir par leur grand maître Denis Sassou Nguesso. Sur base de chantage, nombreux sont les Congolais qui sont obligés de faire allégeance à cette secte destructrice sociétale.

A la veille des élections législatives et municipales de cette année, Pierre Moussa, secrétaire général du PCT a reçu mandat de Denis Sassou Nguesso de conditionner la liste des candidats à ces échéances à leur adhésion à la Grande Loge du Congo. Pour ce faire, Pierre Moussa a maquillé les conditions d’éligibilité pour embrouiller la société congolaise.

En réalité, l’une des exigences du PCT est l’adhésion à la franc-maçonnerie qui est entrain d’être vidée de ses membres au Congo à cause des pratiques fétichistes introduites par Okemba et Sassou.

Une cérémonie massive d’adhésion serait organisée dans les prochains jours à Brazzaville sous la direction du grand maître Jean Dominique Okemba

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *