À Pointe-Noire de nombreux transporteurs circulent encore avec des permis de conduire provisoires

 À Pointe-Noire de nombreux transporteurs circulent encore avec des permis de conduire provisoires

Dans la ville océane de nombreux transporteurs circulent encore avec des permis de conduire et cartes grises provisoires, c’est le constat fait par le directeur général des Transports terrestres (DGTT) Sadate Girest Bokenga Manzékélé.

La Chambre de commerce de Pointe-Noire a accueilli une réunion de sensibilisation le 7 novembre,  à l’intention des transporteurs à laquelle ont pris part Alexandre Honoré Paka et Paul Adam Dibouilou, respectivement préfet de Pointe-Noire et du Kouilou.

Cette rencontre a permis au directeur général des Transports terrestres (DGTT) Girest Bokenga Manzékélé d’interpeller les transporteurs de la ville de Pointe-Noire faisant encore usage des permis de conduire et cartes grises provisoires.

« Dans la ville océane, nous avons constaté que de nombreux transporteurs circulent encore avec des permis de conduire et cartes grises provisoires, mettant en danger leur vie et celle des autres citoyens en cas de sinistre », a-t-il signifié.

Aussi l’administration des transports terrestres a du mal à localiser de nombreux demandeurs de permis de conduire et de cartes grises à cause de l’absence d’éléments tangibles sur leurs domiciles ou adresses.

« Il y a même des sujets étrangers qui détiennent des permis de conduire congolais  sans même avoir de carte de séjour. Ce qui explique cette prolifération de fausses cartes grises », s’est indigné Girest Bokenga Manzékélé.

Par ailleurs, il a invité tous les transporteurs à se conformer aux nouvelles dispositions « car à partir de janvier 2023, avec l’apport des services de l’ARCPE, il y aura la dématérialisation pour sécuriser les recettes et les paiements».

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *