Abstention à l’ONU : Paris et Washington traitent Sassou d’ingrat et bloquent une aide de 5 millions d’euros au Congo

 Abstention à l’ONU : Paris et Washington traitent Sassou  d’ingrat et bloquent une aide de 5 millions d’euros au Congo

Parmi les 17 pays Africains qui se sont abstenus à l’ONU sur la condamnation de la Russie sur son conflit avec l’Ukraine figure le Congo-Brazzaville qui a toujours entretenu des relations idéologiques avec la pays de Vladimir Poutine. A Paris et Washington, cette abstention de Brazzaville a été mal interprétée et en off, Denis Sassou Nguesso a été traité de tous les noms dont celui d’ingrat.

La France vient de bloquer une aide financière d’un montant de 5 millions d’euros destinée à plusieurs projets sociaux au Congo à cause de cette neutralité dans un conflit qui ne devrait pas en principe intéressé ce pays africain. Le premier ministre Pakistanais vient d’ailleurs de rappeler l’Europe qui l’obligeait à donner sa position sur le conflit Russie-Ukraine ne pas être leur esclave.

En France, on espérait beaucoup sur le soutien aveugle de ses ex colonies africaines, mais le Congo s’est débarrassé du complexe et a refusé de prendre position pour les deux parties. Paris sait désormais que le temps où tous les pays africains francophones le suivaient comme des moutons de Panurge est totalement révolu.

Dans plusieurs palais présidentiels d’Afrique, on reproche à la France de vouloir condamner ce qu’elle même ne cesse de faire en Afrique depuis des lustres. Défendre le droit de l’Ukraine à choisir ses amis et l’interdire au Mali est une contradiction qui a dressé la majorité de l’opinion africaine contre l’UE et les a rapproché de la Russie.

Denis Sassou Nguesso est perçu à Paris comme un ingrat à qui on a laissé martyrisé son peuple et en retour ne les soutient pas. Qu’on ne s’étonne pas que le dossier des biens mal acquis soient réactivé après le conflit en Ukraine.

Cette même France est pourtant restée silencieuse face au traitement inhumain dont est victime les étudiants africains fuyant l’Ukraine. La France est entrain de chasser les réfugiés africains des centres d’accueil pour y remplacer les Ukrainiens et elle veut que l’Afrique la soutienne dans sa bêtise en Ukraine.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.