Accusé de crimes contre l’humanité, Roger Lumbala arrêté à Paris

 Accusé de crimes contre l’humanité, Roger Lumbala arrêté à Paris

L’acteur politique congolais et président du Rassemblement congolais pour la démocratie nationale (RCD/N) a été arrêté le 29 décembre 2020 à Paris, capitale française, annonce ce lundi 4 janvier 2021 Le Journal Le Monde.

Ce média français renseigne que Roger Lumbala est traqué depuis plusieurs années par l’Office central de lutte contre les crimes contre l’humanité, pour des crimes commis en tant que chef de RCD/N, alors mouvement rebelle soutenu par l’Ouganda.

Les Nations-Unies soupçonnent cet acteur politique congolais des massacres de civils mais aussi de viols, de torture, de cannibalisme et de pillages. Des faits qui se sont déroulés entre 2000 et 2003 dans les provinces de l’Ituri et du Haut-Uélé, note Le Monde.

Ce groupe armé (RCD/N), fondé en 1998, a été cité dans plusieurs rapports des Nations Unies comme responsable de viols, d’exécutions sommaires, d’enlèvements, de mutilations et de cannibalisme dans l’actuelle province de l’Ituri, principalement contre les ethnies Nande et Twa (Pygmées).

D’ores et déjà, Roger Lumbala a été mis en examen samedi 2 janvier pour « participation à un groupement formé en vue de la préparation de crimes de guerre et complicité de crimes de guerre ».

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.