Agression Rwandaise: Sassou aurait refusé de prêter à Kinshasa deux hélicoptères de combat et un avion de chasse

 Agression Rwandaise:  Sassou aurait refusé de prêter à Kinshasa deux hélicoptères de combat et un avion de chasse

Entre Félix Tshisekedi et Paul Kagamé qui est le vrai frère de Denis Sassou Nguesso ?Il est clair que Sassou a déjà choisi son camp qui est celui de Kigali en se réfugiant sur ce qui caractérise sa malice, à savoir la paix et le dialogue. Rappelons que le Rwanda a attaqué la RDC après le refus de Kagamé de se rendre au sommet d’Oyo réunissant Musseveni, Tshisekedi, Faure Eyadema et Sassou. A la demande de lui livrer deux hélicoptères de combat et un avion de chasse, Sassou aurait opposé son refus catégorique.

Pour les opposants au régime de Brazzaville, il est évident qu’après les investissements du clan Kagamé au Congo dans la zone économique spéciale de Maloukou et la cession par le Congo de 12000 hectares de terre, Denis Sassou Nguesso ne pouvait que se ranger derrière le Rwanda et tenter de berner la RDC.

Les régimes de Kigali et Brazzaville ont mis en place une politique de ségrégation pour la conservation et confiscation du pouvoir. Si à Kigali, les Hutus ont été marginalisés, à Brazzaville ce sont les originaires du sud qui sont exclus des manettes du pouvoir. Un tribalisme instrumentalisé pour maintenir les tensions ethniques en faveur de leur pouvoir.

Kinshasa qui a toujours considéré Brazzaville comme son frère jumeau a été surpris du refus de Sassou Nguesso de lui livrer deux hélicoptères et un avion de chasse qui auraient permis aux FARDC d’anéantir par les frappes aériennes du haut des montagnes du Nord Kivu.

Depuis deux jours, les militaires Rwandais, aidés par l’Ouganda occupent la ville de Bunaguna après des combats avec les FARDC. Ces hélicoptères auraient pu aider la RDC à stopper l’agression dont elle est victime depuis des années à cause de ses richesses naturelles.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.