Apprentissage de la musique symphonique : l’Allemagne apporte son soutien aux enfants Congolais

 Apprentissage de la musique symphonique : l’Allemagne apporte son soutien aux enfants Congolais

L’ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne en République du Congo, le Dr Wolfgang Klapper, a visité à son siège l’orchestre symphonique des enfants de Brazzaville (OSEB) dans le but de remettre officiellement la nouvelle tenue de cet orchestre qui est un don venant de la chorale des jeunes de la Philharmonie de Dresde en Allemagne.

Comme sur les traces de son prédécesseur, l’ambassadeur Klaus Peter Schick, l’actuel ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne en République du Congo, le Dr Wolfgang Klapper vise lui aussi la professionnalisation de l’orchestre symphonique des enfants de Brazzaville. Main dans la main, l’ambassade veut continuer de collaborer avec cet orchestre prometteur en vue de promouvoir et valoriser la musique classique au Congo surtout en milieu juvénile. 

L’ambassadeur a débuté sa visite par l’entretien avec le comité de l’association musique classique pour tous (Muclat) ainsi que les formateurs du centre de d’initiation à la musique classique (Cimucla), notamment sur le partenariat qui lie cette ambassade à l’OSEB depuis sa création en 2018. Puis s’en est suivie la descente dans tous les ateliers de formation de l’orchestre. Ces ateliers sont en effet, des sous-groupes des musiciens de l’orchestre avant de passer à la mise en commun. Le diplomate allemand a donc vu dans quelles conditions les musiciens de l’OSEB travaillent en ateliers. Il s’agit des ateliers ci-après : les bois (flûtes, hautbois, clarinettes, saxophones), les cuivres (trompettes, trombones), les cordes frottées (violons, altos, cellos, contrebasse), les cordes pincées (guitares), les cordes frappées (pianos), etc.

Par ailleurs, en cette période de pandémie de la Covid-19, la situation financière de plusieurs familles devient de plus en plus critique. Certains parents n’ont donc plus assez de moyens financiers pour pouvoir payer le transport à leurs enfants qui doivent naturellement se rendre au centre ou lieu de formation, deux fois la semaine (samedi et dimanche). D’où, la diminution des effectifs au sein de l’orchestre. Qu’à cela ne tienne, la formation suit son cours dans le strict respect de mesures barrières contre la Covid-19 au centre d’initiation à la musique classique (Cimucla) sous la houlette de l’association musique classique pour tous (Muclat). Cedit centre a pour vocation première de former principalement des enfants en musique classique, question de les intégrer dans l’OOSEB.

Après la remise officielle de la tenue de l’orchestre, le maestro Josias N’Gahata, chef d’orchestre a, au nom de tous les enfants de l’OSEB, exprimé sa joie et sa reconnaissance à l’endroit du diplomate allemand le Dr Wolfgang Klapper, et à la Philharmonie de Dresde (Allemagne).

Rappelons qu’au cours de cette visite, l’OSEB a donné un bref concert de dix minutes en l’honneur de l’ambassadeur allemand. Les enfants ont interprété trois chansons : “L’Hymne d’Allemagne”, “Entre tes mains”, et “Alle vögel” (un air populaire allemand).

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.