Bientôt la réhabilitation du Laboratoire national de santé publique

 Bientôt la réhabilitation du Laboratoire national de santé publique

Les travaux de réhabilitation du Laboratoire national de santé publique (Lnsp) ont été lancés, le 4 mars à Brazzaville, pour redonner un nouveau visage et souffle à cette structure sanitaire spécialisée dans la réalisation des différents médicaux, pour le mieux-être des Congolais.

 Les travaux ont été lancés par la ministre en charge de la Santé, Mme Jacqueline Lydia Mikolo. Le nouveau bâtiment R+2 de ce laboratoire va comporter un laboratoire de biologie médicale, un laboratoire de contrôle de qualité des médicaments, des eaux et des aliments et d’un laboratoire de pharmacopée traditionnelle pour la lutte contre les épidémies en Afrique et le covid-19.

Dans le cadre de cette réhabilitation, il est prévu aussi la réfection du bâtiment administratif qui sera constitué d’une bibliothèque, d’une salle de saisie et d’un espace de restauration.

Exécutés par la société Erico pour une durée d’une année, les travaux de réhabilitation s’élèvent à 450 millions de Fcfa. Compte tenu des travaux supplémentaires à effectuer, entre autres, l’installation des ascenseurs et l’innovation du hall, ce coût sera revu à la hausse, a fait savoir le directeur des travaux de ladite société, M. Steve Owampana Ntsiba. Selon lui, cette réhabilitation ne consiste pas à reconstruire le bâtiment, mais à changer son image pour un laboratoire national de qualité.

une-vue-du-laboratoire-national-de-sante-publique

Intervenant au cours du lancement des travaux, Mme Mikolo a signifié qu’il est important que le Lnsp puisse retrouver sa place et puisse rayonner. Ce qui nécessite un plateau technique qui puisse permettre au génie du laboratoire national de s’exprimer entièrement. Il s’agit aussi d’un plateau technique qui va permettre de répondre aux urgences du moment et qui puisse s’appuyer sur la volonté du pays à relever le niveau de santé de la population dans le domaine assez particulier de la prise en charge des malades spécifiques qui sont testés au Lnsp.

Mme Mikolo a félicité la société Erico qui s’est mise à la disposition du ministère de la santé et aux côtés du Lnsp sans rien demander. Ainsi, elle a loué son engagement à contribuer à la réalisation de ce projet.

De son côté, le directeur général du Lnsp, le Pr Roch Fabien Nyama, s’est dit confiant pour l’aboutissement des travaux de réhabilitation. Ainsi, il a exprimé son espérance de voir revenir la ministre en charge de la Santé pour l’inauguration du nouveau Lnsp.

Au terme de cette cérémonie, un film documentaire a été projeté, commenté par l’architecte des bâtiments à réaliser, M. Karel Koubatika, avant la visite  des lieux conduite par le directeur général du Lnsp.

(ACI/Nadège Makoubama)

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.