Bouenza : un policier dans le coma après avoir reçu 6 coups de tête d’un chauffeur

 Bouenza : un policier dans le coma après avoir reçu 6 coups de tête d’un chauffeur

La relation entre policiers et chauffeurs sont toujours difficiles au Congo à cause de la volonté des premiers à les arnaquer et des deuxièmes à circuler parfois dans l’illégalité. Un chauffeur qui subissait les emmerdements d’un policier entre Nkayi et Loudima, n’a pas trouvé mieux que de lui affliger 6 coups de tête bien appliqués l’ayant plongé dans un coma.

Tout est parti du refus du chauffeur d’accéder aux injonctions du policier qui le réclamait une somme de 5000 frs afin de ne pas le sanctionner. Le chauffeur qui ne se reprochait de rien a tenté en vain de ramener le policier à la raison.

Au volant d’un camion d’une société de construction, Philip Dzaba, un chauffeur domicilié à Loudima et en provenance de Nkayi a été stoppé net par un policier pour un contrôle de routine.

Dans les échanges entre les deux, le chauffeur a reproché au policier de se substituer au gendarme dans cette mission. Le policier a tout de suite traité le chauffeur d’ignorant civil, ce qui lui a énervé.

Dans la foulée s’en est suivi une agression du policier au chauffeur. Philip Dzaba, qui aurait soi-disant une force surnaturelle a bien tapé l’agent et lui a affligé 6 coups de tête bien appliqués l’ayant entraîné dans un coma.

Le chauffeur serait en fuite et le policier admis d’urgence à l’hôpital de Dolisie.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.