Brazzaville: les anciens de Cuba perçoivent déjà leurs bourses

 Brazzaville: les anciens de Cuba perçoivent déjà leurs bourses

Deux promotions et des expulsés de Cuba perçoivent à Marien Ngouabi

Alors que la ministre de l’Enseignement supérieur ainsi qu’une importante délégation gouvernementale s’empressent à embarquer ce mardi soir pour Cuba, les agents du Trésor public ont démarré ce matin le paiement d’un trimestre de bourses à la présidence de l’université Marien Ngouabi, à Brazzaville.

Connues pour des promesses non tenues, et nous le disions dans notre dernière publication sur ce sujet, les autorités gouvernementales ont finalement tenu parole. Elles ont décidé de payer un trimestre de bourses aux finalistes rentrés à Brazzaville il y a beaucoup de mois déjà.

Il s’agit des promotions rentrées au pays en 2019 et en 2020. Ils sont au total 730 bénéficiaires concernés par cette opération, dont les 450 de la promotion 2020 !

L’argent n’aimant pas le bruit, les étudiants ou leurs parents perçoivent donc calmement et silencieusement leurs arriérés de bourses.

Plusieurs étudiants, absents de Brazzaville, ont été représentés par leurs parents pour percevoir une moyenne de 300.000 francs CFA pour un trimestre de bourses. On note de variations de montants dues au type de formation subie et au lieu de la formation. Ceux de La Havane, par exemple, n’avaient pas le même montant de bourse que ceux qui étaient en provinces.

Par ailleurs, le gouvernement n’a pas exclu les 176 étudiants expulsés dernièrement de Cuba pour inconduite. Eux aussi perçoivent leur bourse.

Cependant, quelques problèmes administratifs ont été constatés ce mardi matin. Les parents qui ont présenté les procurations fournies par la mairie n’ont pas été servis, à cause de la crédibilité du service qui les émet. Les seules procurations crédibles sont délivrées par l’Inspection générale des finances (IGF).

Les ministres de l’Enseignement supérieur Edith Delphine Emmanuel et de la Santé Gilbert Mokoki arrivent jeudi en début d’après midi à la Havane pour rencontrer les étudiants finalistes et leur parler du paiement de six mois de bourse et de leur rapatriement au bercail prévu pour le 26 septembre.

Mais, ces derniers exigent le paiement des 39 mois de bourses qui leur sont dus. Sinon, l’avion affrété pour les trois rotations La Havane-Brazzaville rentrera avec du vent.


@Arsène SEVERIN

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.