Bukavu : visite prioritaire du couple royal belge à Panzi chez le Dr Mukwege

 Bukavu : visite prioritaire du couple royal belge à Panzi chez le Dr Mukwege

En séjour en République démocratique du Congo (RDC) depuis le 7 juin, le septième roi de Belgique, Philippe, et la reine Mathilde sont attendus, le 12 juin, à l’hôpital de Panzi, où ils rencontreront le Prix Nobel de la paix, le Dr Denis Mukwege, médecin directeur de cet établissement hospitalier dont la réputation a traversé les frontières congolaises.

 La visite de l’hôpital de Panzi était inscrite en priorité dans l’agenda du couple royal belge en périple en RDC, en dépit de l’insécurité ambiante dans l’est du pays. C’est en fait l’expression de l’amitié forte qui lie le couple royal au Dr Denis Mukwege.

« L’homme qui répare les femmes » est, par ailleurs, détenteur du Prix roi Baudouin en 2011 pour avoir dénoncé haut et fort le silence total face aux atrocités perpétrées contre les femmes dans l’est de la RDC. A l’époque, il avait obtenu un immense soutien du roi Albert II, père de l’actuel monarque belge, au Conseil de sécurité des Nations unies, afin que l’injustice contre les femmes soit prise en compte, et que celles-ci bénéficient d’une protection assurée.

Après avoir obtenu ce prix, Denis Mukwege avait initié un fonds spécial en vue d’octroyer des bourses d’études « Roi Baudouin » aux écoliers et étudiants congolais. Créé en 2011, ce fonds spécial offre aussi des bourses d’études aux médecins spécialistes, généralistes et aux enfants des victimes des violences sexuelles. Depuis son lancement en 2013, ce fonds a déjà été bénéfique à cinquante-neuf jeunes boursiers. Et en cette année 2022, vingt-deux jeunes, dont onze garçons et onze filles, sont bénéficiaires des bourses.

Active dans la lutte contre les violences sexuelles, la reine Mathilde a vivement appuyé les efforts académiques du Dr Mukwege, étant à la première loge lors de l’inauguration de la chaire Mukwege à Liège. L’épouse du roi Philippe a également assisté à plusieurs conférences du réputé médecin congolais en Belgique où il a été reçu, le 5 mars dernier, par le couple royal. Aussi, la présence de la reine Mathilde à l’Hôpital de Panzi fera partie des efforts qu’elle déploie pour la lutte contre les violences sexuelles, avec l’important soutien de son mari, le roi Philippe.

Disposant ainsi de bonnes raisons de le faire, le couple royal belge ne pouvait donc pas ne pas visiter la Fondation Panzi, afin de communier avec les victimes et survivantes des violences sexuelles qui sévissent dans la partie est de la RDC en proie à de l’insécurité quasi chronique.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.