CAN 2021 de football : les sélections autorisées à ratisser large

 CAN 2021 de football : les sélections autorisées à ratisser large

Lors de sa réunion par visioconférence, le 25 octobre, le Comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) a autorisé les équipes qualifiées pour la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2021 à sélectionner jusqu’à vingt-huit joueurs dans leurs effectifs.

Suite à l’explosion de la pandémie à coronavirus, la CAF mobilise les stratégies afin de rendre  la fête du football africain plus belle. Ainsi, pour faire face à la covid-19, les équipes auront droit de convoquer au maximum vingt-huit joueurs au lieu de vingt-trois habituellement.

A soixante-quinze jours à peine du coup d’envoi officiel de la CAN 2021, qui se tiendra du 9 janvier au 6 février 2022 sur le sol camerounais, la CAF, dans un communiqué, a informé toutes ses associations membres d’une augmentation de l’effectif de vingt-huit hommes avant la compétition.

La plus haute instance du football africain accorde aux équipes qualifiées à la CAN d’inscrire cinq joueurs supplémentaires dont les entraîneurs pourront rajouter à leurs effectifs. Une aubaine et une opportunité aussi pour les équipes comme les Comores qui pourront compter un joueur de plus sur chaque compartiment. Une chance peut-être de voir certains jeunes prometteurs faire partie de l’aventure dans l’ossature des grandes équipes.

 Selon le journaliste Mansour Loum, cela n’est pas une obligation, «  les sélections qui intégreront des joueurs parmi ces cinq en plus auxquels elles ont droit devront les prendre en charge », précise-t-il.

Notons que l’UEFA en avait fait de même lors de l’Euro 2020 avec des listes de vingt-six joueurs, mais seuls vingt-trois pouvaient se trouver sur la feuille de match. L’instance avait permis des changements de joueurs jusqu’au coup d’envoi du premier match de chaque sélection en cas de grave blessure ou de maladie.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.