CFCO: contre la modernité, les dirigeants achètent des vieilles locomotives sans réhabiliter les voies

 CFCO: contre la modernité, les dirigeants achètent des vieilles locomotives sans réhabiliter les voies

Sans honte bue, un responsable du CFCO a posté les photos des nouvelles acquisitions de cette société qui est très mal gérée par des personnes ayant la notion encore les notions préhistoriques en 2021. Comment peut-on encore acheter ce genre de locomotives quand les voies ne tiennent plus ? Le grand problème du CFCO est la modernisation des voies avant tout, mais au Congo les dirigeants font toujours le contraire.

Le CFCO jadis une société exemplaire et très capitale pour l’économie a été jetée en pâture par une meute de prédateurs qui l’ont enfoncé dans l’abîme. A ce jour faire voyage de Pointe-Noire à Brazzaville ressemble à une aventure incertaine. On connaît le jour de départ, mais pas celui de l’arrivée. Les 512 km qui séparent les deux villes est une éternité pour les rares voyageurs qui prennent encore ce risque.

A l’heure où même l’Éthiopie vient de moderniser ses voies ferrées, le Congo des voleurs et incompétents pensent encore aux locomotives à gasoil, incapables de rouler normalement sur des petites montées.

Au Congo, les entreprises sont considérées comme des champs où chacun peut facilement résoudre ses problèmes financiers sans se soucier du devenir des dites sociétés. C’est le cas du CFCO dont les enfants des anciens cheminots vivent avec angoisse sa situation actuelle. Cette société qui a fait la fierté du pays dans le passé a été clochardisée depuis le retour au pouvoir du clan de l’Alima. Le CFCO vit encore dans le passé alors que d’autres sont au présent et futur.

Demain à l’arrivée de ces locomotives à Pointe-Noire, ils seront aussi fières de se filmer avec et ennuyer avec de longs et creux discours. Comme l’a su le dire un internaute : «  c’est le énième achat des locomotives, les précédentes n’ont changé en rien le CFCO. D’autres pays évoluent, mais le Congo reste toujours en arrière » C’est l’émergence selon Oyo.

Pourtant le CFCO est dans un état de délabrement très avancé avec la cassure des rails, ensablement, pourritures des traverses etc. Du coup, ces locomotives ne serviront à rien sinon a enrichir davantage son acheteur. Leur chef de clan parle de l’environnement et ses adeptes achètent des locomotives qui polluent.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.