Championnat national Ligue 1 : les Diables noirs dominent le classico congolais

 Championnat national Ligue 1 : les Diables noirs dominent le classico congolais

Les Diablotins ont pris le meilleur,  le  9 avril,  au stade Alphonse-Massamba-Débat de Brazzaville, sur  l’Etoile du Congo  0-2  lors du choc au sommet de la 19e journée  de la compétition. 

Les Diablotins ont stoppé la belle série de l’Etoile du Congo qui restait sur trois matches sans défaites après avoir battu respectivement l’AS Otohô et l’AS BNG puis fait jeu égal  avec l’AC Léopards de Dolisie, le leader de la compétition. Face à leur éternel rival, les Diablotins ont réuni tous les ingrédients pour remporter le match et confirmer  leur troisième place classement provisoire.   

La démonstration offensive des Diables noirs a commencé lorsque Hardy Binguila, déjà buteur à l’aller, a puni  l’Etoile du Congo de sa largesse défensive en  inscrivant  de la tête le premier but après l’heure de jeu.   Gotrand Ngouénimba (un ancien de l’Etoile du Congo) a donné plus d’éclat à cette victoire  en doublant la mise  à la 55e mn. «C’est un derby qui se joue sur le terrain. Aujourd’hui, nous avons joué et gagné cela nous permet de glaner les points. Nous nous sommes préparés en conséquence. Nous avions eu deux semaines   de préparation à Madingou après le report de notre match contre l’AS Otoho. Ce n’est que normal que nous prenions le dessus. La troisième place ne nous convient pas. Nous cherchons mieux », a déclaré Clément Massamba, l’entraîneur des jaune et noir au terme de la rencontre.

Ballotée pendant toute la rencontre, l’Etoile du Congo a eu peu d’arguments à proposer et a quitté l’aire de jeu le moral dans les chaussettes. « Nous avons manqué notre entame du match. C’est ce qui a tout faussé.  Les joueurs n’ont pas respecté les consignes. En première mi-temps, nous avons laissé trop d’espaces et avons manqué d’agressivité. Notre organisation défensive n’a pas tenu. Quand vous jouez face aux Diables noirs qui techniquement sont au point, les conséquences sont énormes. On n’y était pas », a reconnu Venancio Ossomomo, l’entraîneur stéllien.

 La victoire des Diables noirs met ainsi la pression  sur les deux leaders du championnat.  L’AC Léopards a lâché deux nouveaux points  face à Patronage Sainte-Anne 0-0, le 10 avril au stade Alphonse-Massamba-Débat, pendant que l’AS Otohô a répondu aux Diables noirs en battant à Pointe-Noire le FC Nathalys, 1-0, réduisant ainsi l’écart qui la séparait avec les Fauves du Niari pour la course au titre.  Dans les autres matches de la journée, l’Interclub a écrasé le Club athlétique renaissance aiglons 3-0 grâce à un doublé de Japhet Mankou (5e et 25e mn) et une réalisation d’Arnauvy Mambouli (23e mn). La Jeunesse sportive de Talangaï a eu raison  de Nico- Nicoyé 1-0. FC Kondzo a dominé AS BNG 3-1 puis l’AS Cheminots a battu V Club Mokanda 1-0.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.