Chassé du gouvernement, Landry Kolelas accuse Sassou d’avoir dribblé sa famille

 Chassé du gouvernement, Landry Kolelas accuse Sassou d’avoir dribblé sa famille

La formation du gouvernement Makosso ne cesse de faire couler la salive parmi ceux qui y ont été exclus. L’un d’eux, Landry Kolelas qui n’a pas été reconduit a fustigé son départ et accusé le chef de l’État, son père adoptif d’avoir œuvré pour le désordre dans la famille Kolelas. A en croire ses propos, avec la mort de Guy Brice Parfait Kolelas dont le charisme faisait peur au pouvoir, Sassou n’a plus besoin d’eux.

Quand en 2016, Guy Brice Parfait Kolelas a décidé de se lancer dans la course présidentielle, son frère Euloge Landry et ses sœurs l’ont traité de tous les noms pour finir par le rejeter. Exclu du gouvernement, Parfait s’est fait remplacer par Landry.

Landry et une partie de la famille sont restés fidèles à Denis Sassou Nguesso et ont tout fait pour empêcher Guy Brice Parfait de continuer à utiliser le nom du MCDDI. Mais malgré tout, le Pool dans sa totalité est resté fidèle à Guy Brice Parfait Kolelas. Un danger pour le pouvoir de Brazzaville qui a vu en décès une sorte de libération.

Le Pool n’ayant plus un leader capable de mobiliser les foules avec la mort de Parfait, Denis Sassou Nguesso qui s’est frotté les mains a jugé bon de ne plus donner du lait et miel à Euloge Landry Kolelas dont l’utilité est multipliée par zéro.

Selon ses proches, Euloge Landry qui regrette amèrement la disparition de son frère Parfait, traite Sassou Nguesso de tous les noms diaboliques. Pour lui, tout est clair que Sassou et son clan ont agi dans le seul but de fragiliser la famille Kolelas et la démystifier aux yeux des populations du Pool.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.