Chute Alpha Condé : pourquoi Sassou a refusé de manger le dimanche ?

 Chute Alpha Condé : pourquoi Sassou a refusé de manger le dimanche ?

Le mardi 15 décembre 2020 quand il a pris part à la prestation de serment de son ami dictateur Alpha Condé à Conakry, Denis Sassou Nguesso, qui s’est fait aduler par son hôte était très loin de s’imaginer ce qui vient de se passer ce dimanche 05 septembre. Rappelons que Sassou a été l’un des présidents africains qui ont conseillé Alpha de briguer un troisième mandat. Depuis son repos médical en Suisse, Sassou n’aurait rien mis sous la dent, affecté par la chute de son frère guinéen.

Malade à ses 76 ans officiel, Denis Sassou Nguesso reste allergique aux nouvelles annonçant la chute brutale de ses amis dictateurs. A chaque fois, il essaie de faire un parallélisme avec sa situation. Le cas de la Guinée est un peu particulier avec Sassou, dans la mesure qu’il a été celui qui a insisté auprès d’Alpha Condé afin qu’il brigue un troisième mandat illégal.

Denis Sassou Nguesso, qui a ouvert la voie des troisièmes mandats illégaux en Afrique après une modification sanguinaire de al constitution, n’entendait aucunement être seul dans ce bateau et a encouragé ses paires à embarquer avec lui.

Selon des informations en provenance de la Suisse, toute la journée du dimanche, bien que convalescent, Denis Sassou Nguesso aurait refusé catégoriquement de manger. Il est très affecté de la chute de son ami et aurait pris son téléphone pour multiplier les appels afin d’obtenir au moins la liberté d’Alpha Condé.

On parle même d’un appel téléphonique au président malien Assimi Goita, très proche du nouvel homme fort de la Guinée, pour obtenir une clémence du dictateur déchu. Denis Sassou Nguesso, aurait même offert son village Oyo comme lieu d’exil pour son frère dictateur.

L’éveil des militaires de l’Afrique de l’Ouest n’inquiète en aucun cas Denis Sassou Nguesso qui compte sur une armée à son solde.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.