Congo : le coût des denrées alimentaires importées varie entre 500 et 700 milliards de francs CFA par an

 Congo : le coût des denrées alimentaires importées varie entre 500 et 700 milliards de francs CFA par an

C’est énormissime ! Le coût des denrées alimentaires importées par le Congo, essentiellement composées de viande, de volaille et de produits halieutiques, varie entre 500 et 700 milliards de francs CFA par an, selon le compte rendu de la réunion du conseil des ministres tenu le 5 mai dernier à Brazzaville.

Le gouvernement congolais a annoncé la réduction de 10% au moins chaque année de certaines importations alimentaires en vue de faire face aux enjeux de la « dépendance alimentaire » et promouvoir la « nécessité de consommer congolais».

«La mise en œuvre du plan de résilience amènera l’Etat à identifier et accompagner les producteurs agricoles et les éleveurs nationaux structurés de manière à augmenter leur production afin de réduire de 10% au moins par an la dépendance du Congo vis-à-vis de certains produits alimentaires de base venus de l’étranger », précise le compte rendu de la réunion du conseil des ministres.

Face à une production agricole nationale encore insuffisante, le débat sur le panier de la ménagère est devenu récurrent dans notre pays, depuis plusieurs années.

Tout est presque importé même l’œuf de table.

Le président congolais, Denis Sassou N’Guesso l’avait rappelé dans son message sur l’état de la Nation devant le parlement réuni en congrès, le mardi 17 décembre 2019 à Brazzaville : « Le salut du panier de la ménagère ne viendra nullement des cuisses de poulets importées on ne sait d’où, conservées on ne sait dans quelles conditions, gonflées artificiellement aux hormones douteuses ».

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.