Congo/UE : Des journalistes édifiés sur le traitement de l’information en période électorale

 Congo/UE : Des journalistes édifiés sur le traitement de l’information en période électorale

Plusieurs journalistes relevant des organes de presse publics et privés ont été édifiés sur le traitement de l’information en période électorale, au cours d’un séminaire de formation, tenu le 28 janvier à Kintélé, banlieue nord de Brazzaville.

Placé sur le thème «Médias et élections», ce séminaire, organisé par l’Union européenne (Ue) en collaboration avec le Conseil supérieur de la liberté de communication  (Cslcet les médias pour la liberté, s’est déroulé par visioconférence et en présentiel.

A cette occasion, les experts, les acteurs institutionnels et médiatiques du Congo, Sénégal, et autres ont débattu sur trois grands sous-thèmes dont «Le rôle des médias en vue d’une élection apaisée, transparente et crédible-bonnes pratiques et contraintes»  ainsi que «Le rôle des médias en vue d’une élection apaisée, transparente et crédible bonnes pratiques et contraintes».

Intervenant sur le sous-thème « Liberté d’expression et liberté de communication pendant le processus électoral », le président du Cslc, M. Philippe Mvouo, a rappelé aux journalistes le respect de l’éthique et du code de déontologie professionnelle, afin de servir au mieux la population en quête de la bonne information.

Selon MM. Idriss Bossoto et Arsène Séverin Mankou, respectivement  chef de parcours Sciences et techniques de communication (Stc) à l’Université Marien Ngouabi (Umng) et  directeur général de la chaine de télévision privée Vox Congo, il est difficile de  parler de la liberté d’expression quand les médias ne jouissent pas d’une indépendance financière, et cela met en danger la liberté des médias.

Pour sa part, l’ambassadeur de la délégation de l’Ue au Congo, M. Raoul Mateus Paula qui a apprécié, la qualité des débats et des expériences des médias d’autres pays,  a fait savoir que les médias jouent un rôle important avant, pendant et après les élections, d’où l’organisation de ce séminaire.

Réagissant à cet effet, le journaliste de la radio rurale, M. Ghislain Ayina, a dit que cette formation a été bonne dans la mesure où elle a permis aux journalistes de se remettre en cause et de revoir les textes d’application et surtout savoir se tenir pendant les élections.

L’Ue avec le Congo et d’autres partenaires d’Afrique Caraïbe et pacifique (Acp) partagent, à travers  l’accord de Cotonou, des valeurs de démocratie, de droits de l’Homme et de liberté, rappelle-t-on.

(ACI)

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.