Corée du Nord: échec présumé du tir d’un «projectile non identifié»

 Corée du Nord: échec présumé du tir d’un «projectile non identifié»

Ce mercredi 16 mars, la Corée du Nord a tiré un « projectile non identifié » depuis la zone de Sunan. Mais le lancement semble avoir échoué dans la foulée, a indiqué l’armée sud-coréenne.

« La Corée du Nord a tiré un projectile inconnu depuis la région de Sunan vers 9h30 aujourd’hui mais il est présumé avoir échoué immédiatement après le lancement », ont précisé les chefs d’état-major sud-coréens dans un communiqué. Des médias japonais ont rapporté que Pyongyang avait peut-être tiré un missile balistique, citant un responsable non identifié du ministère de la Défense.

Dixième essai

Ce tir, s’il avait réussi, aurait été le dixième essai mené par la Corée du Nord cette année après sept tests de missiles et deux tirs que Pyongyang a expliqué être des « satellites de reconnaissance ». La Corée du Sud et les États-Unis ont dit la semaine dernière que ces essais étaient en réalité un nouveau système de missiles balistiques intercontinentaux (ICBM) – surnommé le « missile monstre » par les analystes militaires – n’ayant jamais été testé auparavant.

Sévères sanctions

Sous le coup de sévères sanctions internationales, imposées en représailles contre son programme de missiles et d’armes nucléaires, Pyongyang a, jusqu’à présent, rejeté toutes les offres de dialogue depuis l’échec en 2019 des négociations entre le dirigeant Kim Jong-un et le président américain d’alors, Donald Trump. La Corée du Nord a intensifié la modernisation de son armée et multiplié les tirs de missiles récemment.

(avec AFP)

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.