Covid-19 aux États-Unis: concert géant à New York pour célébrer le retour à une vie presque normale

 Covid-19 aux États-Unis: concert géant à New York pour célébrer le retour à une vie presque normale

New York organisait ce samedi un grand concert sur la pelouse de Central Park. Un concert avec une trentaine d’artistes: Bruce Springsteen, Patti Smith, Paul Simon ou encore Andrea Bocelli. Un concert pour célébrer la « renaissance » de la ville qui était il y a un an et demi l’épicentre mondial de l’épidémie de Covid-19.

Dès les premières notes de guitare, Carlos Santana entraîne la foule: 60 000 personnes venues à Central Park pour fêter le rétablissement de New York après un an et demi de pandémie: « Les concerts m’avaient manqué. Et revenir avec un concert comme ça, c’est top ! Paul Simon, Bruce Springsteen ce sont des légendes ! Je suis trop contente ! », s’exclame une femme dans le public.

« Être comme ça, au milieu de la foule, c’est tellement un sentiment de liberté ! », s’extasie une autre femme dans la foule.

Rester optimiste malgré le variant Delta

Baptisé « We Love New York », le concert avait été annoncé lorsque la ville ne comptait plus que quelques cas de Covid-19. Avec la reprise de l’épidémie à cause du variant Delta, la fête est un peu mitigée. Mais les New-Yorkais veulent rester optimistes: « J’espère que ce ne sera pas le début d’un nouveau confinement, mais qu’on pourra continuer à faire la fête », explique une New-Yorkaise.

« Après l’année qu’on a vécu, les deuils, la douleur, c’est la meilleure façon de nous retrouver et faire la fête. »

Depuis le début de la pandémie, New York déplore plus de 33 000 victimes du Covid-19. Plus de 68% des adultes new-yorkais sont entièrement vaccinés, mais le nombre d’infections a connu un rebond récemment dans la ville avec plus de 1800 cas quotidiens, en augmentation de 19% par rapport à la situation deux semaines auparavant.

Une fête écourtée par l’arrivée de la pluie

Seules les personnes vaccinées pouvaient avoir accès au concert. Une façon pour la ville d’encourager ceux qui résistent encore à se faire vacciner.

La fête qui devait durer cinq heures a tout de même été écourtée en raison de la pluie qui s’est invitée sur New York. « La Nature est imprévisible »  a dit Patti Smith qui devait monter sur scène. « Mais cela ne nous empêche pas de célébrer la vie » , a ajouté la chanteuse, illustrant ainsi l’esprit optimiste de New York.

(avec AFP)

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.