Cancel Preloader

Cuvette: une collecte de fonds pour la construction de l’église de Bokouelé

 Cuvette: une collecte de fonds pour la construction de l’église de Bokouelé

Une messe sans grand monde en l’église presque vide Notre Dame de la victoire de Ouénzé (le cinquième arrondissement de Brazzaville) dans l’après-midi du jeudi 15 juillet 2021. Pourtant,  la signification de cette célébration est grande pour l’église catholique du Congo en général, et les fidèles du village Bokouélé situé dans la sous préfecture d’Oyo au nord du pays. A travers ce culte, l’Abbé  Gervais Protais YOMBO, le Curé de la paroisse d’Oyo dont  la circonscription pastorale héberge le village Bokouélé, a lancé en présence du chef de village Edit OPOUMA. Une collecte de fonds pour la construction de l’église de ce village à laquelle vont se greffer des  services sociaux de base à savoir une école et un hôpital, a-t-on appris.

Le projet de l’église de Bokouélé va se réaliser autour du triptyque Foi, Espérance et Charité. Le bâtiment de l’église comme symbole de la foi, celui de l’école comme symbole de l’espérance et l’hôpital symbole de la charité.  Géographiquement, Bokouélé se trouve être une zone de démarcation entre la terre ferme et la zone inondée dans le très arrosé département de la Cuvette. Une position stratégique qui sera capitalisée par le futur diocèse du fleuve dont a parlé  l’abbé  Gervais Protais YOMBO, relayant ainsi  l’annonce de son Evêque, monseigneur Victor ABAGNA MOSSA ,  et dont le siège sera à Mossaka, une ville riveraine du grand fleuve Congo. Bokouélé se verra  aussi doté d’une résidence pour l’Evêque, pour lui permettre de jouer un rôle de connecteur  entre la zone d’eau et celle de la terre ferme comme l’a expliqué le prêtre : « …l’Evêque va résider à Mossaka et Bokouélé est une paroisse charnière qui donnera à ce dernier l’accès à la terre ferme une fois parti de Mossaka dans sa pinace. La porte d’entrée et de sortie de Mossaka ce sera donc Bokouélé ».

Bokouélé, un vieux projet qui a enfin muri !

La construction de l’église de Bokouélé est un vieux projet que feu monseigneur Ernest KOMBO, ancien évêque d’Owando avait commencé. Il s’agit d’un rêve  que ce dernier avait caressé, que l’actuel Monseigneur Victot ABAGNA MOSSA veut voir se réaliser , ainsi que  les habitants du village qui déjà, à l’époque du prélat Ernest KOMBO, avait donné le ton, et l’abbé Gervais Protais YOMBO connait bien l’histoire : « Il faut signifier que lors du passage de monseigneur Ernest KOMBO à l’époque à Bokouélé, les témoignages disent que l’accueil fut chaleureux et triomphal. Et comme cadeau, les populations avaient demandé à leur évêque une église. Ce n’est donc pas un projet initié par moi, il s’agit plutôt de l’œuvre de Dieu qui habite les cœurs et je pense que monseigneur KOMBO du haut des cieux sera le premier intercesseur de la construction de l’église de Boukouélé ».

L’église à construire ne sera pas la première dans ce village. Il y en existe en effet une construite en matériaux non durables,  et qui a fait son temps. Il y a aujourd’hui urgence à en construire une nouvelle et moderne, a précisé l’abbé  Gervais Protais YOMBO.

Signalons que la collecte de fond lancée va se poursuivre. Les différents moyens et technologie de communication comme les medias seront mis à contribution pour informer le maximum de personnes sur celle-ci. Ressortissants de Bokouélé ou personnes de bonne volonté. Mais au-delà des contributions financières, il y a aussi, a dit le prêtre, celles matérielles  et spirituelles c’est-à-dire les intentions de prière. 

La rédaction

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *