Décès Julia Bouya: à l’arrivée de la dépouille mortelle à Maya Maya, sa famille indexe son époux dans leurs pleurs

 Décès Julia Bouya: à l’arrivée de la dépouille mortelle à Maya Maya, sa famille indexe son époux dans leurs pleurs

Dans la tradition Congolaise, certaines dénonciations sont faites lors des pleurs devant la dépouille ou au lieu de la veillée mortuaire. La belle-famille du ministre Jean Jacques Bouya n’ont pas raté l’occasion pour manifester leur colère face au décès de leur sœur, fille, Julia, dont les causes proviennent directement de son époux.

C’est hier dimanche soir que la dépouille mortelle de l’épouse du ministre Jean Jacques Bouya est arrivée à Brazzaville en provenance de Paris où les membres du clan ont décidé de mourir. Tous les amis, proches et parents du ministre étaient présents y compris le couple présidentiel visiblement très affectés par cette disparition.

Mais pour certains membres de la famille de la défunte, il s’agit là des larmes de crocodile d’autant plus que tout le monde connaît la véritable cause de son décès. Sans aller par quatre chemins, son époux Jean jacques Bouya est directement indexé de la mort de son épouse et dans les pleurs cela s’est fait entendre.

On pouvait entendre en patois, des membres féminins de la famille de la défunte s’interroger si la richesse valait la peine ?. «  Julia, tu nous as laissé alors qu’on avait encore besoin de toi ! Tout cela à cause d’un homme voyou qui a mis du désordre dans son propre foyer » pleurait en ces termes une sœur de la défunte.

Jean Jacques Bouya est soupçonné par sa belle-famille d’avoir précipité le décès de son épouse depuis ses parties de jambe incestueuses avec leur propre fille. Et sa belle-famille n’a pas raté l’occasion de le lui rappeler dans leurs pleurs.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.