Dégâts des pluies sur Kinshasa : l’heure est à la remise en question et aux options

 Dégâts des pluies sur Kinshasa : l’heure est à la remise en question et aux options

Le gouverneur Gentiny Ngobila, qui affirme en avoir marre de compter les morts à cause de la turpitude des habitants de la ville-province, annonce des mesures dont certaines risqueraient d’être impopulaires.

Le gouverneur de Kinshasa, Gentîny Ngobila Mbaka, a fait, en début du week-end dernier, le tour de la ville-province, après les deux dernières pluies qui se sont abattues sur la capitale congolaise et les provinces voisines, en vue de mesurer l’étendue des dégâts et voler au secours des sinistrés.

Dans cette ronde, le maire de la ville a fait constater que « quatre-vingt pour cent d’incidents déplorés sont des conséquences des constructions anarchiques ». Il s’agit, selon Gentiny Ngobila, des constructions qui ont été érigées sur des collecteurs d’eau. Lors des grandes averses, a-t-il expliqué, les maisons construites dessus sont petit à petit grignotées jusqu’à causer l’effondrement. Aussi le difficile passage d’eau cause-t-il le débordement et l’inondation des grandes étendues, avec les dégâts que l’on peut imaginer.

Le gouverneur Ngobila a également constaté qu’en plus de bafouer les issues traditionnelles d’évacuation d’eaux, les lits  majeur et mineur des rivières ont été systématiquement occupés par des habitations. « Ceci empêche même le curage de la rivière, étant donné que la ville ne dispose pas encore des engins amphibies », a-t-il regretté.

A côté de ces constructions anarchiques, il y a également l’attitude de la population de Kinshasa de transformer les rivières en dépotoirs, en y déversant les immondices, rétrécissant ainsi leurs lits. Dans cette déclinaison des causes des inondations dans la ville-province de Kinshasa, le gouverneur Ngobila a clairement identifié l’action de l’homme. C’est face à cette problématique qu’il promet des options, « mêmes impopulaires », pour ne plus compter des morts dues aux inondations parmi la population kinoise. A l’en croire, des mesures seront prises contre toutes ces constructions hors normes en vue de redonner à Kinshasa le visage d’une ville moderne et lui éviter des inondations dues à l’action et la turpitude de l’homme.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.