Démission du Premier ministre congolais Sylvestre Ilunga Ilunkamba

 Démission du Premier ministre congolais Sylvestre Ilunga Ilunkamba

Désavoué par l’Assemblée nationale, le Premier ministre de la République démocratique du Congo, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, a remis vendredi sa démission au président Félix Tshisekedi.

Mercredi, l’assemblée a voté à une écrasante majorité l’adoption d’une motion de censure contre le gouvernement (367 voix sur 377 votants).

Le départ du Premier ministre est le dernier épisode du bras de fer qui a cours depuis des mois au sommet du pays. Un bras de fer entre, d’une part, le camp présidentiel réuni sous la bannière du Cap pour le Changement et, d’autre part, le Front Commun pour le Congo, instance dirigée par le prédécesseur de M. Tshisekedi, l’ancien président Joseph Kabila.

Sylvestre Ilunga Ilunkamaba a dit avoir « tiré les conséquences de l’évolution de la situation politique actuelle », selon un porte-parole de la présidence, Giscard Kusema, en annonçant cette démission.

Félix Tshisekedi, élu en 2018, a désormais les mains libres pour nommer son propre chef de gouvernement soutenu par une nouvelle majorité parlementaire. Une majorité qui n’aurait pu s’obtenir sans que des élus autrefois pro-Kabila ne changent de camp.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.