Depuis qu’il s’est autogradé général d’armées, Sassou a séquestré ce galon dans les FAC

 Depuis qu’il s’est autogradé général d’armées, Sassou a séquestré ce galon dans les FAC

Les forces armées congolaises qui faisaient la fierté de la nation sont devenues otages d’un homme politique qui se croit le Roi du Congo. Tout doit tourner autour de lui et nul peu importe ses connaissances ne peut lui faire ombrage. Depuis que Denis Sassou Nguesso s’est auto gradé général d’armées, aucun autre militaire n’a eu droit à cette élévation. Pourtant lors de son coup d’État de 1997, tout le monde a vu le peureux qu’il a toujours été.

Tout dictateur se croit le sommet et veut avoir tout le reste à ses pieds. Denis Sassou Nguesso n’est pas resté indifférent à cet aspect et a pris en otage le grade de général d’armées dans l’armée congolaise.

Depuis qu’il s’est autogradé général, aucun autre militaire si bon qu’il soit n’a le droit de devenir général d’armées et tous ne s’arrêtent qu’au général de division. Le Congo est devenu une sorte de monarchie où Sassou règne en maître.

Les forces armées congolaises ont été dépouillées de leur force au profit de la sécurité présidentielle, mieux équipée et surarmée. Une garde présidentielle composée à 98 % des ressortissants de la Cuvette dans le seul but de conserver le pouvoir par la force.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.