Des filles mineures avec des adultes dans les hôtels au su et vu de tous

 Des filles mineures avec des adultes dans les hôtels au su et vu de tous

La ville de Brazzaville doit retrouver ses valeurs et combattre les anti-valeurs qui y ont élu domicile. Les abus perpétrés par les adultes sur les filles mineures doivent interpeller plus d’un et surtout la passivité des gérants des hôtels qu ferment les yeux sur la fréquentation des mineures. De plus en plus on voit comment des hommes âgés accompagnés des filles mineures se font louer des chambres d’hôtels sans remord. Une normalité qui inquiète.

Les autorités devraient taper du poing sur la table et échanger avec les propriétaires des hôtels afin de les inviter à redoubler de vigilance pour éviter que leurs cadres ne soient transformés en haut lieu de vice et de la bêtise pédophile. Les mineurs ne sont pas tenus à fréquenter ces lieux

L’identité des clients devrait dorénavant être examinée de fond en comble pour éviter des cas de pédophilie et autres qui ont gravement terni l’image des hôtels et auberges transformés en maisons de passe. Il faut inviter les responsables d’hôtels de la capitale à collaborer étroitement avec la police pour faire échec aux abus sexuels qui s’y commettent souvent en période de fête.

Une décision a saluée par le commun des citadins au regard de l’exacerbation de la prostitution qui paraît avoir pris des proportions inquiétantes dans la ville. Certains demandent même à l’autorité policière d’aller plus loin en traquant toutes les jeunes filles qui arborent des tenues malséantes à la limite de la décence.

La morale publique devra être sauvegardée. Tel devrait être le leitmotiv de la police qui tiendrait à renouer avec les valeurs morales fondatrices de toute société digne de ce nom.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.