Des Marabouts Béninois réclament 150 millions cfa d’impayés à la présidence du Congo

 Des Marabouts Béninois réclament 150 millions cfa d’impayés à la présidence du Congo

C’est le montant que deux marabouts béninois réclament à la présidence du Congo pour services rendus. Résidents à Porto Novo, ces deux occultistes auraient travaillé dans la conservation du pouvoir et la neutralisation de l’opposition. Leur facture de 200 millions n’aurait pas été encore liquidée dans sa totalité.

Le pouvoir actuel de Brazzaville a toujours cru que le fétichisme primait sur la constitution. D’ailleurs les propos d’un juriste la veille du referendum sur le changement de la constitution en 2005 le confirme.«Un homme politique Congolais respecte plus les fétiches que la constitution» disait-il.

Au plus fort de la guerre du Pool, le pouvoir a fait venir de toute l’Afrique des grands Marabouts dans le seul but de neutraliser le pasteur Ntumi. Une mission qui a échoué. Tout le Congo sait que la présence permanente de Jean Dominique Okemba aux côtés de Denis Sassou Nguesso est due à ses pouvoirs surnaturels ( Mystique). Des témoignages en ce sens sont légions.

Les deux Marabouts béninois qui réclament leur dû, auraient passé des semaines entre Edou et Mpila pour travailler en faveur de la conservation du pouvoir par Sassou. Les travaux de ces deux béninois auraient permis aussi à anéantir certains complots externes et internes contre le régime actuel.

Avant leur décollage à bord d’un jet privé de l’aéroport d’Ollombo, ils auraient reçu la somme de 50 millions cfa comme acompte de leur facture. La promesse leur aurait été faite du paiement des 150 millions restants dans les semaines qui suivaient. Un émissaire de Sassou devrait faire le voyage de Porto Novo pour cela.

Trois mois après leur départ du Congo, aucun signal ne leur est parvenu et tous leurs contacts tergiversent. Les Marabouts ont levé le ton en faisant intervenir l’ex président béninois, Yayi Boni, qui entretient de bons rapports avec Denis Sassou Nguesso.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.