Diables rouges : Paul Put déjà à pied d’œuvre avec les locaux

 Diables rouges : Paul Put déjà à pied d’œuvre avec les locaux

Au terme du stage qu’il a organisé en faveur des joueurs locaux, le sélectionneur des Diables rouges a assuré créer les conditions  en vue de  permettre à son équipe de livrer des matches de qualité, respectivement contre la Namibie et le Sénégal en clôture des éliminatoires de  la Coupe du monde Qatar 2022.

Derniers du groupe avec deux petits, les Diables rouges sont déjà éliminés de la course à la qualification. Cela  enlève la pression chez les poulains de Paul Put qui entendent s’appuyer sur ces deux rencontres pour mieux rebondir après la sale copie présentée contre le Togo, le 12 octobre dernier.«  Nous essayons de former un groupe qui sera prêt pour la Coupe d’Afrique et en même temps pour le CHAN. C’est notre objectif.  Maintenant que nous savons que nous sommes éliminés, on doit faire le maximum pour faire deux bons matches contre la Namibie et le Sénégal », a déclaré le sélectionneur, le 4 novembre, au stade Alphonse-Massamba-Débat,  lors de la clôture du stage avec les joueurs locaux. Ce regroupement avait pour objectif  de préparer  les matches contre la Namibie et le Sénégal tout en projetant les éliminatoires du prochain Championnat d’Afrique des nations (CHAN).

« Je vois une légère progression mais  le temps n’est pas suffisant. Ce  n’est pas de temps en temps que tu as la chance de faire un stage d’une semaine. Si nous connaissons la date du CHAN et  qu’on m’accorde trois ou quatre semaines, je vais bien préparer l’équipe. Mais il faut aussi être honnête.  Comme il n’y a  pas de championnat, je me suis appuyé sur les joueurs des Diables noirs et de l’AS Otohô alors qu’il y a d’autres joueurs qui jouent dans d’autres équipes  qu’il faut suivre pour le CHAN.  Je dois choisir les meilleurs joueurs et les doubler à chaque poste.  Le championnat va me permettre de bien les suivre avant le prochain regroupement », a indiqué le coach. Selon lui, l’organisation de ce stage ainsi que d’autres qui vont être programmés permettra aux joueurs locaux de gagner en maturité, d’apprendre sa philosophie et sa  méthodologie de travail  afin  de prétendre gagner leur place dans l’équipe A.

« Je pense que c’est très bien pour eux qui rentrent  dans le groupe afin de pouvoir prouver aussi  qu’ils sont les meilleurs. Ils doivent apprendre les choses dans ce stage pour s’améliorer  et  également aider  non seulement l’équipe CHAN  mais aussi l’équipe A  à avancer  surtout pour ceux qui auront la chance de jouer les matches contre la Namibie et le Sénégal », a-t-il précisé.

 Pour les matches des éliminatoires de la Coupe du monde, Paul  Put qui  a assuré être sur les traces de 60 joueurs de la diaspora, a, par ailleurs, indiqué qu’il n’y aura pas de nouveaux joueurs. « Si on veut réussir, on doit avoir de bons comportements, de bonne mentalité et discipline. Cela me permet de choisir un groupe.  On doit donner des signaux positifs parce que moi je dois convaincre des joueurs. S’il n’ y en a pas, c’est compliqué. Nous avons des grands joueurs qui jouent dans les grands clubs  mais qui sont hésitants. Le groupe qui va venir, il n’y a pas de surprise. Je suis toujours en contact avec certains qui m’ont donné leur accord, maintenant c’est à nous de donner les bons signaux  pour les convaincre à 100%. Je suis sûr et certain que nous aurons une bonne équipe. Mais cela prend un peu de temps », a souhaité Paul Put.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.