Elections législatives et locales : la force publique aux urnes

 Elections législatives et locales : la force publique aux urnes

Comme cela a été prévu, les agents de la force publique à Pointe-Noire ont effectivement accompli leur devoir civique avant la population civile, en allant voter, le 4 juillet, dans les six centres retenus dans la ville, soit un centre par arrondissement, et dans celui de la communauté urbaine de Tchiamba-Nzassi.

Les centres ont été notamment le collège Jean-Félix-Tchicaya (arrondissement 1 Emery-Patrice Lumumba), l’école primaire Saint-Jean-Baptiste (arrondissement 2 Mvou-Mvou), l’école primaire 31-juillet (arrondissement 3 Tié-Tié), le CEG Moe-Poaty (arrondissement 4 Loandjili), l’école primaire de Siafoumou (arrondissement 5 Mongo Mpoukou), le collège agricole CEMA (arrondissement 6 Ngoyo) et l’école de Tchiamba dans la communauté urbaine de Tchiamba Nzassi. Au niveau de l’école primaire Jean-Baptiste, à 13 heures, la moitié des électeurs des deux bureaux avait déjà voté.

Après avoir vérifié leur noms sur les listes, les agents de la force publique, certains vêtus de leur uniforme et d’autres en civil, sont passés, tour à tour, par l’isoloir avant d’introduire les bulletins et les listes des candidats de leur choix dans l’urne en présence des représentants des différents candidats très attentifs et vigilants. Eugène Pemolot, président du bureau n°2, a confié: «Les gens viennent voter tranquillement et tout se passe bien. Nous sommes là depuis 6 heures mais à c’est à 8 heures que tout a commencé». Si dans certains centres comme Saint-Jean-Baptiste, les scrutions se sont déroulés timidement, au collège agricole CEMA et au collège Jean-Felix-Tchicaya, par contre, on a noté une affluence bien ordonnée et disciplinée. Cette affluence est due au fait qu’il y a eu plus d’inscrits dans ces arrondissements. 

 Le scrutin se passe dans le calme

Le vote spécial anticipé des agents de la force publique s’est déroulé dans le calme et dans le respect des règles. A Mvoumvou, dans le deuxieme arrondissement de Pointe-Noire par exemple, le vote s’est déroulé à l’école primaire Saint-Jean-Baptiste. Doté de deux bureaux de vote, dans ce centre, le vote a commencé dès 8 heures du matin dans le premier bureau. Et sur les 255 inscrits, 132 éléments ont à partir de 13 heures accompli leur devoir citoyen sous l’oeil vigileant des représentants de tous les candidats dans le deuxieme bureau par contre, sur 88 inscrits, 40 avaient déjà à partir de 13 heures satisfaient au vote. Le scrutin dont la fermure des bureaux se déroule sans incident et la fermeture des bureaux est prévue pour 18 heures.

Les militaires votent sous le signe de la discipline au centre Tchicaya primaire

les trois bureaux de vote du centre Tchicaya primaire dans le premier arrondissement Emery Patrice Lumumba se sont ouverts à 7 heures et l’on pouvait apercevoir une afluence disciplinaire des hommes en uniformes venus tous pour accomplir leur devoir civique. Pour Etou Thomas, président local de la commission nationale des élections indépendantes, le vote se déroule normalement dans ce centre. Ainsi, a-t-il signifié, 2162 électeurs sont attendus à Pointe-Noire répartis à travers six centres de vote.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.