Élections locales au Sénégal: premières estimations et réactions en attendant les résultats

 Élections locales au Sénégal: premières estimations et réactions en attendant les résultats

Les électeurs étaient appelés aux urnes pour élire les maires et conseillers départementaux, dimanche 23 janvier. C’était le premier scrutin depuis la réélection de Macky Sall en 2019. Il n’y a pas encore de chiffres officiels mais, depuis hier soir, la coalition d’opposition Yewwi Askan Wi, formée autour d’Ousmane Sonko et de Khalifa Sall, revendique déjà la victoire dans deux villes ô combien symboliques : Dakar et Ziguinchor.

Alors que le vote était prolongé dans certains bureaux hier soir, un petit peu avant 20 heures, le candidat d’opposition Barthélémy Dias a appelé ses militants à célébrer une « victoire écrasante » dans les rues de Dakar, et ses partisans l’ont accompagné avec caravane et musique, une partie de la nuit.

À ce stade, les chiffres officiels ne sont pas encore tombés : ce sont les commissions départementales de recensement des votes qui compilent les PV. Le dépouillement est en cours dans les bureaux où les opérations avaient démarré comme prévu à 8 heures.

Du côté de la majorité, une déclaration prévue hier soir au siège du parti présidentiel à Dakar a été reportée à la dernière minute, le temps d’avoir suffisamment d’éléments pour faire l’analyse de la situation. C’est ce qu’a expliqué le responsable de la communication de Benno Bokk Yakaar, qui a donné rendez-vous dans la matinée pour faire le point.

Sonko l’emporterait à Ziguinchor

En Casamance, Ousmane Sonko aurait gagné face à ses deux principaux concurrents, qui sont le maire sortant Abdoulaye Baldé et Benoît Sambou, désigné par la coalition de la majorité. Des scènes de liesse populaire ont eu lieu pendant la nuit.

Une caravane de voitures, suivies par des dizaines de motos et une foule de sympathisants, a arpenté les rues de Ziguinchor une partie de la nuit pour fêter la victoire d’Ousmane Sonko. Le maire sortant Abdoulaye Baldé a admis sa défaite dans la soirée : « La démocratie s’est manifestée. Par conséquent, je voudrais très sincèrement féliciter notre frère Ousmane Sonko qui a manifestement gagné les élections. Nous avons, c’est vrai, perdu la commune de Ziguinchor. Mais il y a des communes que nous avons gagnées dans le département. »

Ousmane Sonko est donc conforté dans ses ambitions nationales, comme il l’a déclaré dimanche après avoir voté. « Sur deux ans, nous allons avoir un cycle complet d’élections : les locales, les législatives et la présidentielle. Ces élections sont interconnectées. C’est pourquoi c’est un enjeu national. Et c’est pourquoi j’ai battu, à moitié en tout cas, une campagne nationale pour soutenir nos autres candidats. »

Selon les premières estimations, le candidat de la coalition de la majorité, Benoît Sambou, n’aurait donc pas réussi à conquérir la capitale de la Casamance.

Dans un communiqué publié dans la soirée, la Cena, la commission électorale juge le déroulement du vote « satisfaisant dans l’ensemble », malgré « quelques retards ou dysfonctionnements », et souhaite que la publication des résultats se tienne « dans une ambiance de parfaite démocratie ». Globalement, la Cena assure que le vote s’est déroulé « normalement dans plus de 99% des cas ».

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.