En 2021, les prix alimentaires mondiaux se sont envolés

 En 2021, les prix alimentaires mondiaux se sont envolés

Selon l’indice de la FAO, l’organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, les prix alimentaires mondiaux sont au plus haut. Ils ont bondi de 28% en moyenne annuelle en 2021. En décembre, ils étaient proches de leur niveau record de février 2011.

Sur les douze derniers mois, seul décembre enregistre une légère baisse, mais sur l’ensemble de l’année les prix ont flambé par rapport à ceux de 2020.

C’est flagrant pour les huiles végétales avec une hausse record de 66%, les céréales ont augmenté de 27%  dont le maïs qui a progressé de 44% et le blé de 31%, une hausse qui va se répercuter sur le prix des pâtes alimentaires. Même tendance pour le sucre avec plus de 30%, les produits laitiers ont augmenté de 17% et la viande de 13%.   

Cette situation s’explique par des récoltes décevantes liées à des évènements climatiques, comme les épisodes de sécheresse au Brésil. Mais aussi par une explosion de la demande, notamment de la Chine qui achète en grande quantité des oléagineux, des céréales, mais aussi de la viande.  

Selon la FAO, 2022 laisse peu de place à l’optimisme. Plusieurs facteurs suscitent son inquiétude : l’envolée du prix de l’énergie et du fret maritime conjugués à l’explosion des prix alimentaires vont engendrer de l’inflation, une menace pour les populations des pays pauvres dépendants des importations. 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *