Est de la RDC : Christophe Mboso annonce des arrestations prochaines de plusieurs élus nationaux impliqués

 Est de la RDC : Christophe Mboso annonce des arrestations prochaines de plusieurs élus nationaux impliqués

Dans une séance plénière à huis clos, le président de la chambre basse du Parlement aurait annoncé l’arrestation prochaine des élus nationaux mêlés dans la guerre qui sévit dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) depuis près de deux décennies déjà.

« Bientôt, il y aura des arrestations. Préparez-vous à voir certains de vos collègues députés nationaux être livrés à la justice du fait de leur implication dans ce qui se passe dans l’est du pays », aurait annoncé Christophe Mboso Nkodia, dont les propos sont rapportés par des sources concordantes.

Il est noté qu’au début de sa présidence à l’Assemblée nationale, Christophe Mboso avait conseillé à ses collègues députés des provinces de l’est du pays, de  « sortir des groupes armés ». Cette exhortation avait suscité des réactions de la part de ces élus ainsi indexés. Mais, droit dans ses bottes, Mboso avait soutenu sa position, notant que plusieurs personnalités de ces provinces du pays  étaient impliquées dans la situation d’insécurité qui persiste dans cette partie du pays.

Pendant que le pays fait face à l’attaque de son voisin, le Rwanda, qui passe par le soutien au M23 ou par l’envoi carrément de ses militaires sur le sol congolais, à Kinshasa, des enquêtes se poursuivent.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.