Est de la RDC : les Fardc à l’assaut des positions des ADF

 Est de la RDC : les Fardc à l’assaut des positions des ADF

Les Forces armées de la République démocratique du Congo (Fardc) mènent depuis quelques jours des opérations de fouille et de contrôle des zones sous contrôle des Forces démocratiques alliées (ADF) avec l’appui de l’armée ougandaise.

C’est officiel. Depuis le 30 novembre, les Fardc sont sur la sellette, menant des opérations pour éradiquer les terroristes des ADF. Il ressort d’un communiqué de presse de la haute hiérarchie des Fardc que celles-ci sont actives depuis quelques heures au front, principalement à Kambi Ya Juwa, dans l’axe nord du secteur opérationnel Sukola I Grand-Nord reputé être l’un des bastions des ADF. En attendant que le bilan de cette opération ne soit porté à la connaissance de l‘opinion, la même source a confirmé la participation de l’armée ougandaise à cette opération militaire.

En effet, indique-t-on, les Forces de défense du peuple ougandais ont participé à cette opération militaire conjointe de manière efficace via leur lourde artillerie qui a été mise à contribution. A en croire la même source, les Forces spéciales congolaises, appuyées par les unités spéciales ougandaises, vont mener des opérations de fouille et de contrôle de zone pour nettoyer et sécuriser les positions des ADF touchées par les frappes de la matinée du 30 novembre.

Il est à noter que cette opération militaire aura bénéficié du soutien des députés nationaux qui, au cours de la plénière du 30 novembre autorisant la 13prorogation de l’état de siège dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu, avaient appuyé la mutualisation des forces armées de l’Ouganda et de la RDC pour traquer les ADF et d’autres forces négatives actives dans la région.  Pour eux, une telle approche vaut la peine pour plus d’efficacité dans la traque des ADF car, soutiennent-ils, « avant l’état de siège est égal à pendant l’état de siège ». Ils ont, de ce fait, autorisé le gouvernement à poursuivre les opérations militaires de rétablissement de la paix, en synergie avec les forces loyalistes ougandaises.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.