Forum mondial de l’eau : la neuvième édition s’ouvre à Dakar

 Forum mondial de l’eau : la neuvième édition s’ouvre à Dakar

La communauté mondiale de l’eau et de l’assainissement se réunit  dans la capitale sénégalaise, du 22 au 27 mars, pour le neuvième Forum mondial de l’eau, sur le thème « La sécurité de l’eau pour la paix et le développement ».

Un millier de personnes devrait assister à l’événement parmi lesquelles le président de la Banque mondiale, David Malpass. Plusieurs chefs d’Etat, des responsables d’institutions internationales, des décideurs et des universitaires sont notamment attendus à cette rencontre. Prévue sur six jours, le neuvième forum mondial de l’eau se tiendra pour la première fois de son histoire dans un pays d’Afrique subsaharienne.

 Plus grand événement mondial sur l’eau, le forum sera marqué également par la remise du Prix Hassan II à l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal.

« Le forum de Dakar doit placer l’eau au cœur de l’action du multilatéralisme et des politiques internationales, pour bâtir des mécanismes de riposte efficaces face aux crises multiformes et pour la construction d’un monde post covid-19 résilient, prospère et stable », a souligné le président sénégalais, Macky Sall.

Partant de là, a-t-il ajouté, la rencontre de Dakar permettra à la communauté internationale de bénéficier des « leçons apprises et de partager des expériences innovantes issues des projets labellisés de l’Initiative Dakar 2022, en vue d’accélérer l’atteinte des Objectifs de développement durable ».

Pour sa part, le président du Conseil mondial de l’eau, Loïc Fauchon, a identifié les quatre priorités sur lesquelles « Dakar 2022 » mettra l’accent : la sécurité de l’eau et de l’assainissement, l’eau pour le développement rural, la coopération ainsi que les outils et moyens incluant les questions cruciales du financement, de la gouvernance, de la gestion des connaissances et des innovations en matière hydraulique.

Le neuvième Forum mondial de l’eau, le premier du genre en Afrique subsaharienne, représente un défi de taille. Il se concentre sur l’Agenda 2030 pour une action transformatrice. Sa vision est une feuille de route avec quatre priorités : la sécurité de l’eau et de l’assainissement ; la coopération ; l’eau pour le développement rural ; et les moyens outils.

La réunion devait normalement se tenir en mars 2021 au Sénégal mais elle a été décalée d’une année à cause de la pandémie de covid-19.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.