Gymnastique : Brazzaville domine les championnats nationaux

 Gymnastique : Brazzaville domine les championnats nationaux

Les gymnastes de Brazzaville ont survolé les neuvièmes championnats nationaux de gymnastique qui se sont clôturés le 18 septembre, au gymnase Maxime-Matsima, à Makélékélé. 

La marche a été trop haute pour les autres ligues, car sur les quatre-vingt-quatre médailles mises en jeu toutes les couleurs confondues les Brazzavillois en ont glané cinquante devant les Ponténégrins (sept), la Lékoumou et le Niari (une pour chacune) contre aucune pour la Bouenza et la Cuvette-Ouest.

Les athlètes de la ville capitale se sont montrés trop gourmands en gymnastique aérobic, raflant ainsi dix or, dix argent et dix bronze. Ils ont remporté aussi toutes les médailles réservées pour le développement national, c’est-à-dire pour les tout- petits. La bataille a été, par contre, très rude dans les autres concours où ils  ont toutefois  laissé filer quelques précieuses médailles.

En gymnastique artistique féminine au sol, les Brazzavilloises n’ont rien obtenu, contrairement aux Ponténégrines qui ont raflé toutes les médailles (une médaille d’or, une d’argent et une bronze). En rythmique, Brazzaville a glané deux médailles d’or, deux d’argent et une de bronze contre une de bronze pour Pointe-Noire. En gymnastique artistique masculine au sol, Brazzaville s’est contentée d’une médaille d’or et d’une d’argent  contre une de bronze pour Pointe-Noire chez les seniors. En artistique table+ poutre, Pointe-Noire a remporté de l’or, laissant à Brazzaville l’argent et le bronze.  Les Brazzavillois ont dicté leur loi en artistique seniors hommes en occupant seuls le podium.  Au sol chez les juniors masculins, Pointe-Noire a réédité la même performance.

Brazzaville a pris sa revanche en artistique table+ poutre avec une médaille en or et une d’argent contre une d’argent pour Pointe-Noire. En gymastique artistique féminine juniors, Brazzaville s’est imposée au sol avec une médaille d’or et  une d’argent contre une de bronze pour le  Niari.  La Lékoumou a gagné la médaille d’argent dans l’autre concours de la gymnastique artistique derrière Brazzaville (une d’or et une de bronze). La gymnastique rythmique, a expliqué la Fédération congolaise de gymnastique, comptait parmi la particularité de ces championnats.

« Nous sentons que le Congo a commencé à prendre de l’élan. La rythmique est encore en train de chercher ses marques mais petit à petit, nous commençons à nous faire un chemin parce que le Congo est le premier pays de la zone 2  à avoir amorcé une étape assez importante », a commenté le premier vice- président de la Fécogym. Il s’est félicité de la progression des athlètes. « Nous constatons  que les enfants se sont améliorés, que ce soit au niveau de la pépinière que  chez les juniors  comme chez  les seniors. Ils ont travaillé dans leurs différents clubs. Pendant les jeux africains, les Congolais n’arrivaient pas à travailler sur certains agrès, notamment sur les barres fixes, sur la poutre. Nos gymnastes sont capables aujourd’hui  d’affronter tous ces agrès. Cela veut dire qu’ils sont prêts à aller affronter les autres adversaires », a expliqué  Gabriel Gouba, premier vice- président de  la Fécogym.  « Nous avons eu des révélations en gymnastique artistique féminine et en rythmique. Nous pouvons avoir des éléments plus huppés qui peuvent représenter le Congo en compétitions internationales », a ajouté Albert Mouanga Bakékolo, le directeur technique de la Fécogym.

Après les championnats nationaux, la Fécogym ambitionne de préparer ses athlètes pour les Jeux africains de la jeunesse et les Jeux africains d’Accra, au Ghana, en 2023. « Quand on s’évalue avec les autres, c’est pour mesurer les performances et les  qualités. Il faut aller affronter les autres  mais quand on ne sort pas, c’est là toute la difficulté. Nous aurons les  championnats au Caire, en Egypte, et les Jeux africains d’Accra. Nous souhaiterons que le Congo prenne part à ces compétitions de façon à évaluer nos gymnastes qui sont sur place », a indiqué Gabriel Gouba.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.