« Il n’est pas à exclure que Sassou Nguesso ne termine pas ce mandat », un diplomate français en poste à Brazzaville

 « Il n’est pas à exclure que Sassou Nguesso ne termine pas ce mandat », un diplomate français en poste à Brazzaville

Une vingtaine de dirigeants africains, et autant de chefs de délégation de pays amis, dont la France, ainsi que des représentants des institutions régionales et internationales ont assisté, le vendredi 16 avril, à Brazzaville, à la prestation de serment du président congolais, Denis Sassou N’Guesso, pour un nouveau quinquennat. Mais selon un diplomate français en poste à Brazzaville, il n’est pas à exclure que le chef de l’État Congolais ne termine son mandat au profit d’un successeur ou soit d’un changement brusque au sein du regime.

Ces propos ont été tenus lors d’une rencontre entre certains diplomates européens en poste à Brazzaville avec quelques hommes politiques locaux. L’un des fils de Denis Sassou Nguesso a été promu ministre dans le gouvernement Collinet Makosso et occupe un ministère clé pour enrichir son carnet d’adresses. Nombreux sont ceux qui croient à une nomination tampon pour succéder à son père à la tête de l’État.

Par ailleurs, le diplomate a aussi évoqué la probabilité d’un mouvement de palais visant à écarter du pouvoir Denis Sassou Nguesso. Le clan Nguesso règne au Congo depuis Octobre 1997 et occupe tous les leviers du pouvoir. Denis Sassou Nguesso a toujours réussi à mettre dans sa poche tous les présidents français en jouant sur la carte pétrole et sécuritaire de l’Afrique Centrale.

Bien que dans les milieux politiques français, Sassou Nguesso ne fait pas l’unanimité, les intérêts économiques font fléchir les voies discordantes au nom du rayonnement économique de la France. Deux grandes personnalités congolaises en parfaite complicité avec la France qui devraient être soutenues lors de la présidentielle de Mars 2021 ont été priées de surseoir leurs ambitions en attendant que Paris règle la question congolaise.

Avec le cas de la Centrafrique où Denis Sassou Nguesso est soupçonnée d’être un soutien inconditionnel de François Bozizé et l’assassinat brusque du Tchadien Idriss Deby Itno, la France estime que l’époque Sassou Nguesso est révolue. En tenant ces propos, le diplomate français laisse entendre que quelque chose se prépare contre Denis Sassou Nguesso à Paris.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.