Immigration aux États-Unis: Kamala Harris en visite à la frontière mexicaine

 Immigration aux États-Unis: Kamala Harris en visite à la frontière mexicaine

En charge du dossier sensible de l’immigration, Kamala Harris se rend au Texas ce vendredi 25 juin, à la frontière entre les États-Unis et le Mexique. La vice-présidente américaine a été très critiquée par les conservateurs pour avoir tardé à effectuer ce déplacement sur le terrain.

Selon la Maison Blanche, l’objectif de la visite de Kamala Harris dans la ville d’El Paso est de faire le point sur l’immigration clandestine en provenance d’Amérique centrale. Un dossier ultrasensible qui divise profondément les démocrates et les républicains. 

Une « crise » à la frontière ?

Ces derniers ne cessent d’évoquer une « crise à la frontière », en accusant Joe Biden d’être responsable de la hausse du nombre de migrants illégaux aux États-Unis. Le président, lui, refuse de parler de « crise » et rejette la faute sur son prédécesseur, Donald Trump, qui se rendra lui aussi au Texas la semaine prochaine. Alors, cette visite a-t-elle précipité le déplacement de Kamala Harris ? Officiellement non. 

Mais ce qui est sûr c’est que pour la vice-présidente, la pression est montée d’un cran après son voyage au Mexique et au Guatemala.

Critiques

Son appel aux migrants de ne pas venir aux États-Unis a été fortement critiqué par l’aile progressiste de son parti. Et pour les républicains, ce ne sont pas les mots qui empêcheront les migrants de venir. Le sénateur texan Ted Cruz a accusé le gouvernement d’être « le dernier kilomètre d’un réseau illégal de trafiquants de drogue et d’êtres humains ».

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.