Kinshasa: lancement du projet « Gombe bopeto »

 Kinshasa: lancement du projet « Gombe bopeto »

Le projet lancé par le gouverneur de la ville-province de Kinshasa, Gentiny Ngobila, consiste essentiellement en la collecte et l’évacuation des déchets produits par les ménages, les services, les unités de productions industrielles ou agro-industrielles. Il sera aussi ajusté dans d’autres communes de la ville.

Le gouverneur Gentiny Ngobila Mbaka a lancé, le 26 février à la place de la Gare centrale, le projet « Gombe bopeto ». Ce projet, a-t-il expliqué, consiste essentiellement en la collecte et l’évacuation des déchets produits par les ménages, les services, les unités de productions industrielles ou agro-industrielles ainsi que toute autre installation spécifique située dans la commune de la Gombe.

Au nom du président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi, le gouverneur de Kinshasa a remercié les différentes parties prenantes pour leur disponibilité et engagement à la mise en œuvre du projet Gombe bopeto, qui concourt, entre autres, au réarmement moral en vue de conforter les efforts engagés de faire de la ville capitale une mégalopole attractive, résiliente, rayonnante où il fait beau vivre et ce, conformément à la vision Kinshasa bopeto qui reste le cheval de bataille du gouvernement provincial.

Pour permettre à la ville de relever les défis dans ce secteur, Gentiny Ngobila a indiqué qu’il est indispensable de mobiliser des ressources. Rappelant, par ailleurs, que la capitale congolaise est une mégapole de plus ou moins dix-huit millions d’habitants, il a relevé la nécessité des moyens financiers colossaux, appelant ainsi toute la population kinoise au civisme fiscal en payant, entre autres, la taxe d’assainissement en vue de donner à la ville les moyens de sa politique pour mieux faire face à la problématique de gestion des déchets.

Le premier citoyen de la ville a aussi exhorté respectivement l’Unité spéciale pour la protection de l’environnement, les divisions urbaines de l’environnement et du développement durable ainsi que les partenaires qui travaillent sur le terrain à être de meilleurs agents de communication que la ville veut interactive pour un bon entraînement de masse et des résultats bien meilleurs. « C’est ainsi que l’exécutif provincial de Kinshasa aura accompagné, de manière utile, la vision du président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi, qui avait pris la bonne initiative de lancer, personnellement, l’opération « Kinshasa bopeto » dans la ville », a souligné le gouverneur Gentiny Ngobila.

Le Commissariat général en charge de l’environnement, piloté par Laetitia Bena Kabamba, s’est engagé, de son côté, à faire le travail selon le prescrit de l’édit n°003 du 9 septembre 2013 relatif à l’assainissement et à la protection de l’environnement, donnant à tout citoyen le devoir d’entretenir son espace de vie, à l’intérieur de sa parcelle comme à l’extérieur, à dix mètres à front de rue. Il s’est engagé ainsi à soutenir ce grand projet, vu l’importance que représentent les actions de sensibilisation, de  conscientisation et de la communication pour le changement de mentalité.

Le projet « Gombe bopeto », souligne-t-on, sera aussi ajusté dans d’autres communes de la ville de Kinshasa.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.