La Chine réclame au Congo son prêt de 189 milliards des logements sociaux

 La Chine réclame au Congo son prêt de 189 milliards des logements sociaux

Le Congo a emprunté 189 milliards cfa pour des pseudos logements sociaux dont la majorité sont encore inachevés malgré le décaissement de 100 % des sommes prévues. Certains de ces logements ont été « achetés » par les membres du régime qui les ont mis en location. 8 ans après les derniers décaissements la Chine n’a toujours pas été remboursé et Pékin réclame son argent au Congo.

Le gouvernement Chinois en a marre de celui du Congo qui ne sait pas rembourser ses dettes malgré toutes les facilités qu’on lui accorde sur les échéances de paiement. La Chine a pardonné au Congo une grande partie de la dette pour faciliter un accord avec le FMI et en retour le régime Sassou joue au voyou.

C’est en 2006 que la Chine a réalisé un premier décaissement de 45 millions de dollars pour la construction de 200 logements sociaux du Camp 15 août. Des logements qui appartiennent aux membres du pouvoir en lieu et place des Congolais lambda pour lesquels le prêt a été accordé.

En 2012 après les explosions de Mpila, la Chine a encore octroyé un prêt de 48 millions de dollars pour la construction de 200 autres logements dit sociaux de Mpila. Des logements qui sont encore vides à ce jour et achetés par le clan Sassou.

En 2014, le Congo bénéficiera d’un autre prêt de 55 millions de dollars pour 264 logements sociaux à Mpila toujours. Plusieurs prêts en ce sens suivront la même année. A ce jour la Chine n’a toujours pas été remboursé et fait pression sur le gouvernement de Brazzaville pour un accord de principe de remboursement.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.