La Congolaise des eaux : l’entreprise désormais régie par une nouvelle convention collective

 La Congolaise des eaux : l’entreprise désormais régie par une nouvelle convention collective

Après près de 30 ans, l’administration de La Congolaise des eaux (LCDE), en connivence avec les partenaires sociaux, a décidé du changement de la convention collective qui datait de juin 1991. Celle-ci devrait permettre d’améliorer les performances de cette entreprise et la rendre plus dynamique.

Le document a été signé le 29 décembre à Brazzaville, entre LCDE, les syndicats et la direction départementale du travail, en présence du directeur général de la structure, Parfait Chrisosthome Makita. 

Les dispositions de cette nouvelle convention devraient permettre aux travailleurs de mieux se comporter et de mieux gérer le service.

Selon Lucien Pemba, directeur des ressources humaines, la signature de cette convention est très importante, puisqu’il a été question de revoir les différentes réformes en vue de les faire accompagner par des outils.

« Le travail qui a été abattu est énorme et a commencé depuis 2019. Entre les partenaires sociaux et l’administration, nous avons travaillé d’arrache-pied pendant plus d’une année pour assurer la bonne élaboration du document », a-t-il indiqué.

En effet, l’apport du syndicat de LCDE a été capital dans l’élaboration de cette nouvelle convention. « Aujourd’hui, nous avons eu l’honneur de signer ce document. Les négociations avec l’administration en ce qui concerne l’élaboration de cette convention ont débuté depuis 2019 », a déclaré Roger Ehoula, coordonnateur des syndicats de l’entreprise. Pour ce dernier, il était donc temps d’aller vers une nouvelle convention pour qu’elle s’adapte à la donne actuelle.

Roger Ehoula a, par ailleurs, fait savoir que la notion d’évaluation a été intégrée dans le document  pour apprécier et surveiller le niveau de compétence des agents. Aussi, une des parties de cette convention a déjà été mise en œuvre depuis le 2 janvier 2020. Il s’agit là de l’indemnité de transport qui a été augmentée et réévaluée ainsi que la prime de logement.

A noter que l’application de cette convention ne sera pas immédiate. Il va falloir observer la santé de l’entreprise. Néé des cendres de la SNDE, La Congolaise des eaux est une société nationale de distribution d’eau. Elle est anonyme ayant pour déterminant la performance.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.