La justice demande des comptes à l’ex Miss France 2000

 La justice demande des comptes à l’ex Miss France 2000

L’ex-miss France 2000 Sonia Rolland entendue par les enquêteurs au sujet d’un appartement parisien de plus de 500millions fcfa que lui avait offert en 2003 l’ex-chef de l’Etat gabonais Omar Bongo dans le XVIe arrondissement de Paris.

Selon le quotidien « Libération », la justice française a convoqué l’actrice franco-rwandaise pour l’entendre, dans le cadre de l’affaire des « biens mal acquis », au sujet d’un appartement qui lui a été offert par Omar Bongo Ondimba en 2003.

« Recel de détournement de fonds publics ». Telle est l’accusation qui pèse sur la Franco-rwandaise de 40 ans, actrice, réalisatrice et ancienne Miss France. Selon une information du quotidien français Libération, Sonia Rolland a été entendue par un commandant de l’Office central de répression de la grande délinquance financière (OCRGDF).

Ce qui a attiré l’attention des enquêteurs, c’est un appartement situé dans le XVIe arrondissement parisien, acheté « sur plan » en 2003 pour la coquette somme 800 000 euros et offert à la jeune femme par Omar Bongo Ondimba.
C’est en enquêtant sur le patrimoine de la famille Bongo, dans le cadre de l’affaire des « biens mal acquis », que les hommes de l’OCRGDF ont découvert l’existence de cet appartement

(Liberation)

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.