La menace d’une fermeture de son espace aérien plane au-dessus de l’Ukraine

 La menace d’une fermeture de son espace aérien plane au-dessus de l’Ukraine

Après que les États-Unis ainsi que des dizaines de pays occidentaux ont décidé ce week-end de l’évacuation leurs personnels d’ambassade et de leurs ressortissants, l’inquiétude monte. Alors que des exercices militaires russes se déroulent en Biélorussie et dans la mer Noire, la compagnie aérienne néerlandaise KLM a décidé samedi de suspendre ses vols à destination de l’Ukraine. 

Durant le weekend, des dizaines de pays ont demandé à leurs ressortissants de quitter l’Ukraine, et samedi, les autorités américaines ont incité leurs expatriés à se rendre par la voie terrestre à la frontière polonaise. Après que la compagnie néerlandaise KLM a suspendu ses vols, un avion entre Madère et Kiev de la compagnie low-cost ukrainienne Sky Up a été dérouté vers la Moldavie sur ordre du propriétaire de l’avion, celui-ci étant de nationalité irlandaise.

Selon l’autorité régulatrice du trafic aérien en Ukraine, les compagnies d’assurance rechignent à couvrir des vols dans une zone où se déroulent des exercices militaires russes et où il existe une menace d’intervention militaire.  

Vols interdits au-dessus de la mer Noire

Dimanche, un Conseil des ministres s’est déroulé à Kiev afin d’évoquer directement la question et les autorités ukrainiennes ont proposé une aide financière exceptionnelle pour assurer la continuité du trafic aérien.

Seulement, l’organisation ukrainienne qui régule l’activité aérienne a demandé une interdiction de vol au-dessus de la mer Noire à partir de lundi, et si les grandes compagnies aériennes venaient à suivre les recommandations des États, l’Ukraine pourrait bientôt se retrouver totalement isolée.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.