L’ACPE à la croisée des chemins un an seulement après son démarrage

 L’ACPE à la croisée des chemins un an seulement après son démarrage

Le ministre de tutelle, Nicéphore Antoine Fylla Saint-eudes

va-t-il réussir de rétablir un climat social serein et tourner cette jeune administration publique vers l’avenir en la débarrassant des impuretés et comportements véreux hérités de l’ex Onemo?

Pourrait-il surmonter les émotions et rétablir un climat social apaisé à l’Agence congolaise pour l’emploi dans une crise sociale que des services de sécurité et de la Présidence de la République le soupçonnent « d’être de mèche avec les meneurs pour régler les comptes à la directrice générale Noelly Oyabiki Iwandza qu’il accuse d’insubordination »?

Rien n’est moins sûr après l’échec de la réunion inopinée qualifié de non statutaire par des membres du comité directeur de l’ACPE convoquée par son directeur central qui est aussi président du conseil d’administration au cours de laquelle les représentants de la présidence et de la primature regrettent le traitement qui leur a été infligé par le président de la séance, le ministre dirige en personne une autre réunion ce 11 décembre. Prévue au cabinet sur les invitations, elle serait transférée au Radisson Blue. Elle ferait suite à » l’escalade médiatique  » des syndicats.

(avec Ernest Dimi )

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.