L’ancien président du Tchad, Hissène Habré, meurt en prison à Dakar

 L’ancien président du Tchad, Hissène Habré, meurt en prison à Dakar

L’ancien président tchadien Hissène Habré est décédé à 79 ans au Sénégal où il avait été condamné à la prison à vie en 2016 pour crimes contre l’humanité à l’issue d’un procès sans précédent, a indiqué mardi le ministre sénégalais de la Justice Malick Sall.

« Habré a été remis entre les mains de son Seigneur », a déclaré le ministre sur la chaîne TFM.

Les médias sénégalais ont rapporté qu’il avait succombé au Covid-19.

Hissène Habré avait dirigé le Tchad de 1982 à 1990, avant de perdre le pouvoir à la faveur d’un coup d’État. Exilé au Sénégal, il est arrêté en 2013. Trois ans plus tard, le 30 mai 2016, il est condamné à la prison à vie à l’issue d’un procès sans précédent à Dakar, après avoir été déclaré coupable de crimes contre l’humanité, viols, exécutions, esclavage et enlèvement.

Une commission d’enquête tchadienne a chiffré à 40.000 morts le nombre des victimes de la répression sous le régime Habré.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.