Le Congo se dote d’un cadre national de certification des parcours qualifiants

 Le Congo se dote d’un cadre national de certification des parcours qualifiants

Des experts nationaux ont entamé des discussions, à Brazzaville, le 15 février, pour l’adoption du dispositif de certification des parcours qualifiants et de la Valorisation des acquis de l’expérience (VAE).

Initié par le Projet de développement des compétences pour l’employabilité, cofinancé par le gouvernement congolais et la Banque mondiale, le dispositif de certification des parcours qualifiants vise à répondre à des normes internationales, en matière de formation technique, afin de valoriser les diplômes nationaux et d’élargir l’horizon des débouchés aux jeunes titulaires de: Certificat d’aptitude professionnelle; Brevet d’études techniques; Brevet de technicien supérieur; Licence pro et master.

Lancés depuis l’année dernière, les travaux d’élaboration du nouveau dispositif sont conduits par les cadres du ministère de l’Enseignement technique et professionnel, de la formation qualifiante et de l’Emploi, avec l’appui technique d’Expertise France. Le processus de certification des parcours qualifiants et de la VAE, en cours d’élaboration, couvre environ trente filières dans les domaines des métiers ruraux, des services, de l’industrie et du bâtiment.

À la fin de cette session, censée durer dix jours, les participants auront proposé un document provisoire du cadre national de certification des parcours qualifiants et de la VAE. Une fois document adopté, sa mise en œuvre nécessitera des réformes importantes dans l’encadrement juridique des certificats techniques en République du Congo.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.