Le Congo suspend la commercialisation du jus Ceres

 Le Congo suspend la commercialisation du jus Ceres

La commercialisation du jus Ceres est désormais suspendu sur toute l’étendue du territoire nationale. La note circulaire y relative émane du ministère du Commerce, des approvisionnements et de la consommation via la direction générale de la concurrence et de la répression des fraudes commerciales.

La société REGAL, distributeur local de la marque devra suspendre à titre conservatoire toute commercialisation du jus Ceres en attendant la vérification de certaines informations sur la nocivité d’un stock de ce produit. 

Suspension qui intervient après un avis publié le 13 octobre par la Commission de la concurrence du Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA) selon lequel Pioneer Foods, basé en Afrique du Sud, rappelle certains lots de jus de pomme 100 % Cérès contenant une substance dangereuse, la mycotoxine appelée patuline pouvant entrainer chez le consommateur des troubles digestifs.

L’association congolaise des consommateurs par son président Eric Malonga Malonga n’est pas resté en marge de cette décision et a appelés les consommateurs à respecter cette recommandation, « pour le moment ne consommez pas ce jus » a-t-il déclaré.

Eric Malonga Malonga a par ailleurs sollicité des autorités que d’autres produits soient également retiré du marché parce que ne présentant pas de garanti de sécurité alimentaire.

« Plusieurs produits qui entre en République du Congo ne passe par aucun laboratoire »a-t-il signifié.

Le produit a été rappelé de six autres marchés dans lesquels il est commercialisé notamment la Zambie, l’île Maurice, la République démocratique du Congo, les Seychelles, l’Ouganda, l’Afrique du Sud et le Kenya.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.