Le Gabon en opération séduction pour mobiliser 700 milliards de francs CFA

 Le Gabon en opération séduction pour mobiliser 700 milliards de francs CFA

Le Gabon a besoin d’argent pour relancer son économie. Le pays dont la dette globale est de 6 500 milliards de francs CFA, soit 65% du PIB national, a décidé de lancer des titres et bons du Trésor sur le marché financier de l’Afrique centrale. Vendredi, c’était le tour des banquiers, assureurs et particuliers gabonais de recevoir une délégation pour attirer les investisseurs.

Libreville souhaite lever 700 milliards de francs CFA au terme de plusieurs opérations qui seront lancées durant l’année 2022. Franck Yann Koubge, directeur général du Trésor public gabonais, explique à quoi servira cet argent : « Concernant l’utilisation [de cet argent], cela rentre dans la stratégie du plan d’accélération et de la transformation qui permet de booster la croissance du pays. Donc l’essentiel de ces ressources sera orienté vers l’investissement au sein de la République gabonaise. »

En 2021, le Gabon avait levé 474 milliards de francs CFA sur le marché régional. Tous les souscripteurs ont été intégralement payés. Durant la campagne, Fernand Ngoussi Mayangah, directeur général de la dette, présente cet avantage aux éventuels souscripteurs : « Nous n’avons jamais fait défaut. Depuis que nous sommes sur ce marché, nous payons à bonne date. C’est pourquoi le Gabon est très prisé. »

Relancer l’économie gabonaise

Après avoir visité le Cameroun et rencontré les investisseurs gabonais, les deux prochaines étapes pour les autorités gabonaises sont le Congo-Brazzaville et la Guinée équatoriale. Grâce à ces emprunts, le Gabon espère relancer son économie gravement fragilisée par la pandémie du Covid-19. La croissance gabonaise était de -1,8% en 2020. Libreville table sur une croissance de 3% en 2022.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.