Le personnel de la maison d’arrêt de Brazzaville en séminaire de formation en incendie

 Le personnel de la maison d’arrêt de Brazzaville en séminaire de formation en incendie

Les agents de la maison d’arrêt centrale et de correction de Brazzaville ont pris part à une formation portant sur la lutte contre les incendies en milieu carcéral ce mercredi  26 janvier, à Brazzaville. 

La direction générale de l’Administration pénitentiaire en partenariat avec le Commandement territorial de la sécurité civile de Brazzaville, ont lancé, ce mercredi 26 janvier, une formation en incendie à l’endroit du personnel de la maison d’arrêt centrale de Brazzaville. 

Pendant deux jours, les séminaristes vont apprendre les techniques de prévention et de lutte contre les incendies en milieu pénitentiaire. 

« Ces édifices renferment un certain nombre de risques potentiels sur lesquels le personnel devrait être sensibilisé afin de veiller à la protection de ces installations contre les incendies. Ils vont apprendre à manipuler certains outils comme les extincteurs », a déclaré le commandant territorial de la sécurité civile, le lieutenant-colonel Alphonse Bonazebi. 

Pour sa part, le directeur général de l’administration pénitentiaire, le colonel Jean Blaise Komo a invité les participants à bien assimiler les enseignements mis à leur disposition pour assurer la sécurité des biens et des personnes dans les lieux de détention.

« Nous voulons tout juste demander au personnel des maisons d’arrêt de suivre ce séminaire avec beaucoup d’attention et poser toutes les questions. Vous devez être des mini-soldats du feu. La lutte contre les incendies mérite d’être menée quotidiennement. Nous avons des établissements qui constituent des foyers à risque », s’est-il exprimé.

Après Brazzaville, ce séminaire s’étendra aux 16 autres localités qui abritent les maisons d’arrêt notamment à Pointe-Noire, Dolisie, Ouesso et Impfondo.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.