Le recrutement de près de 4000 fonctionnaires attendu cette année

 Le recrutement de près de 4000 fonctionnaires attendu cette année

Le projet de loi de finances au titre de l’année 2022 prévoit le recrutement de 3 940 personnes au sein de la Fonction publique congolaise en vue de renforcer les effectifs de plusieurs départements ministériels. 

La Loi de finances pour l’exercice 2022 a été promulguée le 31 décembre dernier par le Président de la République, Denis Sassou Nguesso. 

Les recettes budgétaires au titre de cette année sont évaluées à un montant total mille neuf cent trente-cinq milliards deux cent cinquante-trois millions (1 935  253 000 000) de Francs CFA ; et en dépense à la somme de mille six cent dix neuf milliards cinq cent quatre vingt douze millions (1 619 592 000 000) de Francs CFA.  

Au nombre de prévisions, la nouvelle loi de finances fait état d’un recrutement de 3 940 salariés de l’Etat repartis dans différentes administrations publiques. 

Un quota de 1500 postes est réservé au titre du ministère de l’Enseignement général ; 350 à l’Enseignement technique et professionnel ; et 1050 à la Santé. 

Le ministère des Affaires sociales quant à lui dispose d’un quota de 50 places ; 40 à l’Economie forestière ; 100 à l’Agriculture ; 200 au ministère des Sports ; 50 à la Jeunesse ; 300 aux Ecoles de formation (admis sur concours). 

Le législateur congolais a également réservé 300 places pour le compte de 30 autres ministères, soit 10 cadres par département ministériel.

La gestion des postes budgétaires ouverts dans les secteurs de l’enseignement général (préscolaire, primaire et secondaire), de l’enseignement technique et de la santé de base est décentralisée, renseigne la loi de finances.

Des décrets et arrêtés de recrutement précisent les collectivités locales d’affectation ou de mise à disposition de chaque recrue, peut-on lire dans ladite loi. 

Par ailleurs, le texte renseigne que le personnel ainsi recruté est géré par la collectivité locale suivant les dispositions de la loi n° 5-2005 du 11 mai 2005 portant statut de la fonction publique territoriale, telle que modifiée par la loi n° 14-2019 du 21 mai 2019. 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.