Le vilain préfet de Ponton exige aux Libanais et Waras une enveloppe de 200 millions pour Sassou

 Le vilain préfet de Ponton exige aux Libanais et Waras une enveloppe de 200 millions pour Sassou

Depuis que les cadres du département des plateaux ont fait semblant de donner une enveloppe de 100 millions de francs en espèces dans une valise au candidat Denis Sassou Nguesso, ceux d’autres départements du pays ne veulent pas traîner les pas en multipliant toute sorte de manœuvres pour battre ce record. Au Kouilou, département le plus riche du Congo, les cadres proches du pouvoir par l’entremise du préfet Honoré Paka se battent pour réunir 200 millions de cfa.

Honoré Paka, préfet de Pointe-Noire se veut être le fer de lance des cadres du département Kouilou et entreprend depuis des démarches auprès des ressortissants Libanais et Ouest-Africains installés dans sa circonscription pour réunir la somme rêvée et démontrer au candidat Denis Sassou Nguesso le grand amour des fils du Kouilou.

Lors de la présidentielle de mars 2016, Denis Sassou Nguesso a été battu sans appel par Jean Marie Michel Mokoko à Pointe-Noire et dans le Kouilou. Pour laver cette humiliation, Honoré Paka joue le tout dans la contribution financière.

Conscient que les fils du Kouilou ne peuvent de leurs poches réunir le montant souhaité, le préfet se rabat auprès des ressortissants Libanais et Ouest-Africains qui contrôlent le commerce de la ville.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.